premium
premium
Une femme avec du maquillage fluorescent
© Liliya Gilmutdinova via GettyImages

Masques électriques, kits ADN, fond de teint sur-mesure... cinq tendances de la beauté de demain

Le 14 sept. 2020

À l’opposé des tendances naturelles et no make-up, il y a aussi la révolution tech du monde de la cosmétique. Impression 3D, hyperpersonnalisation et maquillage en VR, découvrez cinq tendances qui mélangent cosmétique et tech.

Des micro-courants électriques dans son sheet mask

Venu de Corée du Sud, le sheet mask – masque en tissu imbibé de soin pour la peau – s’est imposé dans les salles de bains du monde entier. Cet incontournable du skin care se réinvente en version électrique. Ou plutôt micro-électrique. La marque Franz a lancé le sheet mask qui utilise des micro-courants électriques pour faire pénétrer les ingrédients plus profondément dans la peau et donc obtenir de meilleurs résultats. Pas de risque d’électrocution puisque ce masque 3.0 ne fonctionne pas avec une batterie mais grâce à l’énergie hydraulique.

Sheet Mask de la marque Franz

Un masque sur-mesure

Qu’il soit électrique ou non, le problème du sheet mask, c’est surtout qu’il n’est jamais vraiment à la bonne taille. Un problème pour l’industrie cosmétique en quête d’une hyperpersonnalisation des services et des produits. Grâce à la technologie d’impression 3D, la marque coréenne Amorepacific compte bien remédier au problème. Une application disponible sur smartphone scanne le visage du client puis une imprimante 3D réalise un masque sur-mesure.

Imprimer son correcteur

Le body positivism et l’acception de soi ont beau avoir fait du chemin, l’industrie cosmétique fonctionne toujours sur le camouflage de ce que nous considérons comme des imperfections. Pour gommer et effacer toujours plus efficacement, les marques de cosmétiques se tournent vers la technologie. La marque Opté a mis au point une baguette magique du teint. L’appareil scanne la peau, détecte les tâches et autre bouton, et imprime la bonne dose de sérum correcteur – de la teinte exacte. Une sorte de Photoshop IRL.

Des soins en fonction de son ADN

D’après Biologique Recherche, les besoins de notre peau sont inscrits dans notre ADN. La marque a lancé My Beauty DNA, un kit de test ADN afin d’obtenir une analyse complète de la peau. À partir des résultats, un expert Biologique Recherche recommande des soins et traitements adaptés au profil de génétique de la peau afin de corriger les imperfections qui n’existent pas encore. Vous avez dit hyperpersonnalisation ?

Du e-make up sur nos écrans

Pendant que les soins de la peau deviennent plus tech, le maquillage devient carrément virtuel. Le monde de la beauté voit donc apparaître des artistes d’un nouveau genre, des e-makeup artists. Par exemple, la pro des filtres Instagram Ines Alpha invente des maquillages interactifs graphiques et colorés. Un talent qui avait déjà séduit la marque de luxe Dior qui avait fait appel à la créatrice pour augmenter son maquillage physique.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par ines alpha (@ines.alpha) le

Alors que le confinement nous a incités à développer nos mondes virtuels et cultiver nos avatars virtuels, le maquillage virtuel a de beaux jours devant lui.

Alice Huot - Le 14 sept. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.