habillage
premium1
Un couple dans un van aménagé
© simonapilolla via Getty Images

Consommer moins pour vivre mieux : comment devenir un déconsommateur ?

Le 24 juin 2019

Qu’ils veuillent sauver la planète, leur santé ou leur porte-monnaie, les déconsommateurs veulent consommer moins pour vivre mieux. Loin de l’épiphénomène perdu entre deux arrondissements parisiens, cette tendance s’enracine et change la donne.

Ne gardez que les choses qui vous mettent en joie. - Marie Kondo, la reine du rangement... dans La Magie du rangement

Les minimalistes

De l’avoir plein leurs placards… non merci ! Ils passent la possession à la benne, et préfèrent louer, emprunter, partager, chiner… Bye bye ! le superflu, on se recentre sur l’essentiel. Fini les objets qui raccrochent au passé, avec moins, on apprécie plus, on est plus créatif… et plus heureux !

Égérie : Joshua Fields Millburn et Ryan Nicodemus

Voir : Minimalism : A Documentary About the Important Things, documentaire sur Netflix

Les locavores

Fini le jean fabriqué à l’autre bout du monde, les fraises livrées en toutes saisons... Par conscience écologique ou par éthique, pour soutenir le Made in France ou par défiance sanitaire, les circuits courts ont la cote !

Égérie : C’est qui le patron ?

Les néosurvivalistes

Prévoyants et inquiets, ils veulent être prêts en cas de risques majeurs. Ils apprennent à vivre en autonomie en revenant aux pratiques de nos ancêtres, de la chasse à la pêche, en passant par la connaissance des plantes…

Voir : « Risques, prévention des risques majeurs »

Égérie : Robert Baden-Powell

Les zéro-déchet

À bas le packaging et le gaspillage alimentaire ! Ils annoncent le grand come-back des bocaux en verre et du papier kraft pour ranger des produits bruts à préparer soi-même.

Aller à : La Maison du Zéro Déchet

Voir : edeni.fr

Égérie : Hélène de Vestele

Les déprogrammateurs de l'obsolescence

Des makeurs qui réparent plus qu’ils ne fabriquent. Dans les Repair cafés, ces amateurs du bricolage vous réparent gratuitement électroménager, vélos, vêtements, ordinateurs…

À visiter : repaircafe.org/fr/

Égérie : Martine Postma

Les no-meat

Véganes, végétariens, végétaliens, flexitariens… nous interpellent sur le bilan écologique de l’élevage animal industrialisé… et la brutalité des traitements infligés aux bêtes.

Égérie : Peter Singer

Les vigies-clients

Le plastique à la cantine, le bisphénol A dans les biberons, les additifs alimentaires ou encore les produits toxiques dans les couches ou les tampons… ils sont en guerre contre la chimie invasive. Les vigies-clients guettent, alertent et épinglent.

À télécharger : Yuka ou QuelCosmetic

Égérie : Lauren Wasser


Cet article est paru dans la revue 18 de L'ADN. Cliquez ici pour en savoir plus.


Commentaires
  • Bien vu politiquement on parle aussi d'objecteur de croissance. Moins de biens, plus de liens ! "Celui qui croit à une croissance infinie dans un monde fini est soit un fou soit un économiste".
    Paupérisation subie d'une part, renchérissement des énergies fossiles, choix éthique, nouvelle échelle de chaleur, quête d'un bonheur plus profond, plus intrinsèque, envie de convivialité, de solidarité, d'amour quoi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.