habillage
premium1
premium1
Marie Kondo
© Marie Kondo

Marie Kondo se lance dans le e-commerce, et on aurait dû le voir venir

Le 21 nov. 2019

Après nous avoir fait vider nos placards, Marie Kondo veut les remplir. La papesse du tri et du rangement nous l’aurait-elle fait à l’envers ?

La gourou du rangement Marie Kondo se lance dans le e-commerce. Sa boutique en ligne, qui ne servait qu’à vendre ses livres, regorge désormais de produits qualifiés de « tidy chic ». D’après la fée du logis japonaise, on y trouve « une collection de [ses] choses préférées et des produits qui provoquent une étincelle de joie [chez elle]. » Concrètement, vous pouvez vous y procurer des boîtes et des bocaux ultra-design aussi bien que des ustensiles de cuisine en cuivre ou, moins essentiels, des cristaux de cuivre avec leur diapason.

Le rétro-pédalage de la papesse du tri

Malgré le design épuré et minimaliste de chaque article, on ne peut pas s’empêcher de lever un sourcil face à cet afflux d’objets sur le site. Il faut dire qu’avec ses livres vendus à plus de 11 millions d’exemplaires, elle nous avait habitués à vider nos placards plutôt qu’à les remplir. Sa série sur Netflix avait conduit à un afflux de dons dans les magasins de charité.

Depuis 2011, cette enthousiaste des maisons ordonnées répète inlassablement la même idée : si un objet ne provoque pas de petite étincelle de joie chez nous, il faut s’en séparer. En gros, repenser notre relation aux objets et ne garder que l’essentiel. Pour des habitués de la surconsommation et de la fast fashion, la méthode conduit naturellement à un grand tri. 

Et puisqu’on a désormais de la place dans nos armoires, pourquoi ne pas les remplir. C’est la logique de Marie Kondo qui écrit sur son site : « Une fois que vous avez fini votre rangement, vous vous retrouvez avec de la place pour accueillir des objets qui ont du sens. » Et préférablement brandés Marie Kondo, donc.

Sur Twitter, on se moque de la gourou du rangement

Marie Kondo se moquerait-elle de nous ? En tout cas, c’est l’avis de bon nombre d’internautes qui n’ont pas hésité à relever l’ironie de la situation. Sur Twitter, ils accusent la star du rangement d’avoir changé son fusil d’épaule. Quand ils ne moquent pas tout simplement des articles proposés.

 

 

Et si on avait mal compris la philosophie KonMari ?

Pourtant, on aurait pu voir venir cette nouvelle activité. Depuis le mois d’août 2019, Marie Kondo est devenue ambassadrice au Japon de Rakuten, le site de e-commerce qui propose des milliers de références. On était déjà bien loin de l’esprit minimaliste.

Sur son site, la Japonaise indique d’ailleurs que sa méthode de rangement ne repose pas sur le fait de jeter, mais sur le fait d’élever sa sensibilité aux objets qui nous rendent heureux. Et ça, elle le dit depuis le début. L’idée est donc plus d’investir dans des objets auxquels on prête des vertus extraordinaires que de prôner l’anti-matérialisme et l’anti-consumérisme. Avec la méthode KonMari, on continue à consommer pour être heureux. Mais mieux. 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.