habillage
Un homme et une femme qui mangent des burgers
© Anchiy via GettyImages

Vous voulez manger sans polluer ? Allez faire un tour dans ces restos zéro déchet

Le 17 sept. 2019

Fast-food ou tables raffinées, ces restaurants ont tous un point commun : nous régaler sans créer de déchet.

À la maison, voire au bureau, ils sont de plus en plus nombreux à tenter de limiter les dégâts. Vivre en mode zéro déchet, c’est un engagement au quotidien et il n’est pas toujours facile de le tenir – reconnaissons qu’avec une consommation de 53 kilos de plastique par habitant chaque année dans le monde, et un tiers des ressources alimentaires qui partent à la bene.... il y a fort à faire. Pourtant, jusque récemment, trouver un resto engagé sur cette question était fort compliqué, voire impossible. Ce n’est plus le cas ! Les restaurants engagés dans des démarches de réduction des déchets existent et se développent. En voici 9 à travers la France.

Simone Lemon, la cuisine des légumes moches

Chez Simone Lemon à Paris, les légumes sont bons et mochesCe restaurant parisien ne s’approvisionne qu’avec des fruits et légumes « hors calibres » – soit 40% des aliments produits. Une fois dans la cuisine d’Élodie et Shéhrazade, ces produits moches sont travaillés et sublimés pour créer de bons petits plats. Évidemment, tout est de saison et la carte change chaque semaine en fonction des arrivages.

Pour en savoir plus.

Freegan Poney, le zéro déchet à la source

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, le Freegan Pony récupère les invendus directement auprès des grossistes de Rungis. Le restaurant engagé propose ensuite des repas à prix libres en fonction des denrées collectées. Une façon de lutter contre la surconsommation et de bien manger à petit prix.

Pour en savoir plus.

Esens’all, de la racine aux feuilles, tout se mange

Dans le restaurant parisien Esens’all, rien ne se perd, tout se cuisine ! Le chef Laurent Pichaureaux réduit quasiment les déchets alimentaires au néant. La peau de tomate est par exemple séchée et réduite en poudre pour servir de condiment. Côté boisson, le restaurant utilise les fontaines à eau filtrée Castalie servie dans des bouteilles en verre.

Pour en savoir plus.

BioBurger, le fast-food zéro déchet

En général, fast-food ne rime pas avec zéro déchet. Entre les petits paquets de ketchup, les gobelets et les pailles en plastique, les serviettes en papier à foison, et toutes les frites qui finissent à la poubelle, on n'est pas rendu. La chaîne BioBurger s’est donc lancé le défi de créer un fast food éco-responsable. Dans les 5 restaurants de l’enseigne en région parisienne, tout est pensé bio et avec le moins de déchets possible. Les boissons sont servies dans des gobelets simples, sans paille ni couverts en plastique. Tous les emballages viennent de matières recyclées et sont compostables. Quant aux restes alimentaires, ils sont compostés et redistribués aux producteurs qui approvisionnent les restos.

Pour en savoir plus.

Jargus, manger vite fait, bien fait et sans déchets

À Nantes aussi, la restauration rapide rime avec zéro déchet. Dans le centre-ville, Jargus propose des plats à emporter servis dans des bocaux en verre. Aucun risque de croiser un emballage en plastique, donc. Le marc de café et les épluchures de légumes sont transformés en compost et redistribués aux agriculteurs locaux. Pour aller jusqu’au bout de la démarche, les invendus encore comestibles sont bradés sur l’application Too Good To Go.

Pour en savoir plus.

Ô Local Bio, du vrac à l’assiette sans gaspillage

Ô Local Bio, c’est une épicerie en vrac toulousaine. On y propose des produits frais, de la viande, du poisson, du pain, des pâtisseries et des produits secs. Le tout sans emballage. Pour lutter contre le gâchis alimentaire en plus du plastique, Ô Local Bio fait aussi restaurant. On y cuisine les invendus de l’épicerie pour que rien ne finisse à la poubelle.

Pour en savoir plus.

Gaïa CoffeeHouse, le café éco-responsable de A à Z

À Lyon, Meryl et Julie ont imaginé un coffee house entièrement éco-responsable. Après une campagne sur KissKissBankBank, elles ont ouvert ce restaurant à la fois vegan, locavore et zéro déchet. Et l’anti-gaspi ne se retrouve pas que dans les assiettes. Tous les meubles ont été récupérés. Question énergie, le café est alimenté par Enercoop, fournisseur d’électricité propre. Et pour porter l’anti-gaspi au-delà des murs du restaurant, on y trouve aussi des ateliers DIY et zéro déchet.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par 🌏 Paradis écoresponsable (@gaiacoffeehouse) le

Pour en savoir plus.

VegGO, le food truck végétarien et anti-gaspi

À Montpellier, le food truck vegGO est aussi engagé dans une démarche zéro déchet. Son credo : de la ferme au bowl. Les produits frais sont donc locaux et le camion végétarien est partenaire d’épiceries en vrac comme Day by day. Les couverts sont compostables et les restes sont compostés.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par vegGO - Food truck Montpellier (@veggo.food.truck) le

Pour en savoir plus.

La Piscine Kamouraska, des smoothies aux épluchures de légumes

À Annecy, pour déjeuner zéro déchet, il faut prendre la direction de La Piscine Kamouraska. À l’intérieur, tout a été pensé pour éviter les déchets. Contenants en verre et couverts sont consignés. Le papier pour emballer les sandwichs est biodégradable. Et les smoothies sont assaisonnés d’épluchures séchées. Avec une telle démarche, tous les produits sont évidemment bio et locaux.

Pour en savoir plus.

Retrouvez la carte des restaurants zéro déchets

POUR ALLER PLUS LOIN

> Où consommer durable et engagé à Paris ?

> Zéro déchet : on vous explique pourquoi tout le monde ne s'y met pas

> 6 applications qui luttent contre le gaspillage alimentaire

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.