habillage
Un couple fâché dans un lit
© PeopleImages via GettyImages

En Chine, le confinement fait exploser les demandes de divorce

Le 16 mars 2020

Le confinement est le seul moyen de combattre efficacement la pandémie. Mais attention aux disputes de couple.

Le coronavirus a déjà pas mal d’impact sur les couples qui tentent de se former via des applications de rencontres. Confinement oblige, même les couples déjà bien établis battent de l’aile. Parfois, jusqu’à la rupture.

En Chine, où une partie de la population est confinée depuis six semaines, les divorces se multiplient. D’après Lu Shijun, le responsable de l’état civil de Dazhou dans la province du Sichuan, 300 couples ont demandé un rendez-vous en vue d’un divorce, depuis le 24 février. « Le taux de divorce a considérablement augmenté depuis l’épidémie de coronavirus, » a-t-il expliqué à la presse.

Des services d'état civil saturés

Le responsable du registre des mariages poursuit en expliquant que les longues périodes passées ensemble dans des petites surfaces conduisent les couples à se disputer pour des choses insignifiantes. Et parfois à se tourner directement vers le divorce. D’autres préfèrent expliquer ce pic soudain de demandes par une raison mécanique. La fermeture des services administratives au plus fort de l’épidémie aurait entraîné le report de nombreuses demandes.

Qu’importe la raison, les services d’état civil doivent faire face à un nombre accru de demandes. Ils ont donc mis en place un quota de demandes par jour. Dans le quartier Beilin à Xi’an, la limite de 14 demandes par jour a été atteinte le 5 mars 2020, soit cinq jours après la réouverture du service administratif. À Yanta, un autre quartier de la ville, un fonctionnaire expliquait au Global Times qu’il n’y a plus de disponibilité pour des rendez-vous de divorce jusqu’au 18 mars. De quoi laisser aux couples le temps de se rabibocher ?

Attention aux remords

D’après le même fonctionnaire du quartier de Yanta, certaines demandes de divorce sont le résultat de comportement impulsifs. Et à mesure que la vie reprend son cours en Chine, l’amour aussi. Ainsi, des couples prêts à en finir pendant la quarantaine se retrouvent à leur audience de divorce, pleins de remords. Certains décideraient même de se remarier en recevant leur certificat de divorce. En période de confinement plus que jamais, tourner sept fois sa langue dans sa bouche est recommandé.

Alice Huot - Le 16 mars 2020
À lire aussi
habillage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.