un homme aux cheveux long avec des feuille de canabis

La pandémie a gonflé les rangs des fumeurs de cannabis

© CasarsaGuru via Getty images

La consommation de cannabis a tellement explosé partout dans le monde que son chiffre d'affaires commence à rejoindre celui de produits courants.

Les conséquences multiples des crises de cette décennie 2020 ne cessent plus de nous surprendre. L'explosion de l’industrie du cannabis qui touche tout le monde (même les mamans), et sévit partout dans le monde est un exemple parmi d'autres. Alors que la plante était sur la pente douce de la légalisation ou de la dépénalisation, les différents confinements et les multiples crises ont donné un coup de fouet à la consommation de ce stupéfiant.

Les Américains disent oui au cannabis

Dans un article du Guardian évoquant la naissance d’une nouvelle génération de « stoners » (ce terme argotique américain désigne les consommateurs de haschich), on apprend que la consommation de cannabis a bondi de 120 % en 2020 aux États-Unis. En 2021, la croissance s’est poursuivie avec une augmentation de 61 % d’après la firme d’analyse de données Headset. Les Américains ont acheté pour 18 milliards de cannabis l’année dernière, contre 7 milliards en 2019. La légalisation n’est pas la seule explication de cette augmentation. Plusieurs études ont pointé une corrélation entre l’usage de cannabis et l’augmentation des troubles mentaux générée par la pandémie. Concrètement, les personnes les plus affectées par l’isolation et l’anxiété des dernières années tenteraient de diminuer les symptômes avec le cannabis. Enfin, il faut noter l'arriver au Canada de ce qu'on appelle le « cannabis 2.0 ». Il s'agit d'une toute nouvelle gamme de produits consommables sous la forme de bonbons, de capsules ou de gouttes sublinguales qui sont désormais en vente libre.

La France continue de passer le joint

En France, à cause de l’interdiction, difficile d’avoir des chiffres précis. Cependant, le dernier rapport de L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) et de Santé publique France indiquait que le pays restait celui qui comptait le plus de consommateurs en Europe avec 46 % des personnes interrogées qui ont fumé du cannabis au moins une fois. Si ce chiffre s’est plutôt stabilisé, l’étude montre un vieillissement des consommateurs qui comptent plus de trentenaires et de quarantenaires. S'ajoute à cela le business du CBD qui a vu naître environ 400 commerces sur le territoire. Sur l’ensemble de l’Europe, le marché du cannabis, légal ou pas, est estimé à plus de 9 milliards d’euros.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.