habillage
premium1
premium1
Des montagnes avec des billets de dollars dessus

4 milliardaires qui veulent sauver la planète en 2020

Le 10 janv. 2020

En 2020, la philanthropie se met au vert et les super-riches mettent la main à la poche pour essayer de préserver notre planète. On vous présente 4 des plus gros éco-philanthropes.

9 millions de dollars. C'est la somme que le japonais Yusaku Maezawa a décidé d'offrir à ses followers afin de réaliser une « expérience sociale. » C'est clair, les milliardaires ne vivent pas comme nous. Mais ils habitent la même planète. Alors les ultra riches aussi réagissent à la crise climatique. Il y a ceux qui se préparent à l’apocalypse et se mettent à l’abri. Et il y a ceux qui annoncent vouloir consacrer leur fortune pour sauver le monde. Après la grande époque du mécénat artistique, puis des milliardaires qui s’attaquaient aux problèmes sociaux et sanitaires du monde, nous voici dans l’ère de l’éco-philanthropie.

Hansjörg Wyss, le mécène de la recherche

En octobre 2018, Hansjörg Wyss, le milliardaire suisse avait promis un don d’un milliard de dollars pour protéger l’environnement. Il envisageait notamment la création de parcs nationaux et des réserves naturelles sur terre ou en mer. À l’époque, l’homme d’affaires assurait déjà avoir investi plus de 450 millions de dollars pour protéger des sites naturels à travers le monde.

En 2020, c’est la recherche sur le climat qui va bénéficier de la générosité de l’ancien PDG de Synthes. Fin 2019, Hansjorg Wyss, dont la fortune est estimée à plus de 6 milliards de dollars, a annoncé faire don de près de 100 millions d’euros à l’Université de Berne. Objectif : créer un centre de recherche spécifique sur le climat.

Jeremy Grantham, la légende de Wall Street

Jeremy Grantham est un spécialiste des investissements à long terme. Cette fois-ci, le Britannique a décidé de miser sur la planète. Et il n’y va pas avec le dos de la cuillère. La légende de Wall Street a décidé de consacrer 98 % de sa fortune pour l’environnement, soit près d’un milliard de dollars. Pour le moment, pas beaucoup de précisions sur la façon dont il va utiliser tout cet argent. Mais, Jérémy Grantham a déjà investi dans plusieurs start-up green.

Kjell Inge Røkke, le richissime Norvégien qui veut nettoyer les océans

Kjell Inge Røkke fait partie des hommes les plus riches de Norvège. Une fortune estimée à 2 milliards d’euros qu’il a amassée grâce à son activité dans les chantiers navals et le pétrole off-shore. Pas vraiment eco-friendly. Pour alléger un peu son bilan carbone, le richissime norvégien a décidé de s’attaquer au nettoyage des océans. Pour réaliser cette tâche de grande ampleur, Kjell Inge Røkke ne lésine pas sur les moyens. Il a fait construire un yacht de 182 mètres de longueur. Il aura pour mission de récolter les déchets des océans mais également d’accueillir des chercheurs pour des missions d’exploration. Baptisée REV Ocean, l’initiative est réalisée en partenariat avec la branche norvégienne de WWF.

Michael Bloomberg, le milliardaire qui veut remplacer Trump

Pour s’occuper de la crise climatique, Michael Bloomerg s’est lancé dans la course à la Maison Blanche. Son objectif : remplacer les climatosceptiques de l’administration Trump et renouer avec l’accord de Paris. Pour parvenir à la tête des États-Unis, le milliardaire mise clairement sur le climat et a même « acheté » le mot sur Google AdWords.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.