habillage
premium 1
premium 1
Des peluches emojis
© pixabay via Pexels

5 bonnes nouvelles qui adoucissent notre reconfinement

Le 10 nov. 2020

Même pendant le confinement, il y a quand même des bonnes nouvelles qui circulent. En voici 5 qui ont marqué le début de ce deuxième confinement.

Joe et les CleanTech

La simple élection de Joe Biden, qui signe la fin de la présidence Trump, suffirait à figurer parmi les good news de ce deuxième confinement. Mais la vraie bonne nouvelle se trouve surtout dans son programme. Le plan d’action climatique du président élu prévoit 1,7 milliard de dollars pour accompagner la transition des industries de l’énergie, du transport et du secteur agricole. Mais surtout, Joe Biden compte miser sur les « technologies à émissions négatives », c’est-à-dire les techs capables de capturer le CO2 de l’atmosphère. Un nouveau souffle pour le monde des CleanTech qui a subi « quatre ans de coupes budgétaires sous l’administration Trump » note la MIT Technology Review.

007 est une femme

Le monde du cinéma a beau être à l’arrêt à cause de la pandémie, ça n’empêche pas les révolutions. En 2021, ça va donc bouger dans l’univers de l’espion le plus célèbre du monde, James Bond. Dans le prochain film de la franchise No Time To Die, l’agent Nomi, une femme noire et queer – interprétée par l’actrice Lashana Lynch, une femme noire et queer – héritera du matricule 007. Ce sera la première fois que le fameux « permis de tuer » sera accordé à une espionne à l’écran.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Lashana Lynch (@lashanalynch) le

McDo se met au vert

La pandémie de Covid-19 est l’occasion de remettre les compteurs à zéro pour inventer un « monde de l’après », et il y a fort à parier que le monde de demain sera moins carné. Pour preuve, McDonald’s vient d’annoncer le lancement d’un nouveau burger sans viande baptisé McPlant après avoir testé la recette dans quelques restaurants canadiens. La chaîne de fast-food aurait travaillé avec l’entreprise de viande végétale Beyond Meat pour créer ce nouveau produit. Bon appétit !

Instagram ne censure (presque) plus les femmes grosses

Les femmes grosses ne seront plus censurées sur Instagram lorsqu’elles posent nues en se couvrant la poitrine avec leur bras. En France, on se souvient de la couverture de Télérama qui montrait la DJ Barbara Butch nue qui avait été censurée. Au Royaume-Uni, lassée et offusquée de voir ses photos retirées par la plateforme, la mannequin Nyome Nicholas-Williams est partie en guerre contre la plateforme et elle a gagné. Instagram interdit toujours le « breast squeezing » (le fait de presser la poitrine d’une femme) mais la plateforme a mis à jour sa politique afin de le distinguer du simple fait de tenir sa poitrine. C’est déjà ça, même si les tétons de femmes continuent d’être bannis de la plateforme.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Nyome Nicholas - Williams (@curvynyome) le

Ceux qui luttent contre l’épidémie de masques jetables

À date, le Covid-19 a fait plus de 1 263 000 morts dans le monde. Ce n’est déjà pas marrant mais c’est encore pire quand on ajoute à la crise sanitaire un désastre environnemental à cause des masques à usage unique jetés dans la nature. Heureusement, l’histoire d’Eddie et de Fred a de quoi nous mettre un peu de baume au cœur. Partis de Marseille, les deux amis ont prévu de rejoindre Paris à pied pour ramasser tous les déchets qu’ils croiseront sur leur route et porter la bonne parole. Et pas question que le confinement entrave leur « mission d’intérêt général ».

Alice Huot - Le 10 nov. 2020
À lire aussi
premium2
habillage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.