habillage
premium1
premium1
Steve Carell dans The Office

Même hors du bureau, votre boss influe sur votre bonheur

Le 10 oct. 2018

Du bonheur, tout le monde en veut. A la maison, au bureau, en vacances... la recherche de la satisfaction et du bien-être est un objectif permanent. Et si votre patron avait aussi un rôle à jouer dans votre quête personnelle ?

Oui, votre boss a un impact sur votre bien-être général. Et ce n’est pas seulement une question de droit à la déconnexion non respecté. D’après une équipe de chercheurs canadiens et coréens, le style de management de votre supérieur influe sur votre satisfaction générale dans la vie. 

Deux types de supérieurs : les partenaires et les boss

Les chercheurs ont étudié l’influence du supérieur direct sur la satisfaction générale d’un salarié américain. Les questions ne concernaient pas le bonheur au travail mais le bien-être général des collaborateurs. Au rayon n+1, ils ont distingué deux types de boss. Il y a ceux qui ont une attitude de partenaire : à l’écoute et tournés vers la collaboration. Et il y a les « boss-boss », ceux qui misent sur l’autorité hiérarchique et le contrôle.

Sans surprise, les collaborateurs sont mieux dans leurs baskets quand leur supérieur est à l'écoute. Quand on leur demande d’évaluer leur satisfaction du jour précédent, on note une légère différence selon les types de supérieurs. Un écart qui se creuse un peu avec l'âge. Entre 48 et 62 ans, les sondés supportent moins bien leur boss autoritaire.

infographie

Satisfaction du jour précédent des employés Américains selon le type de supérieur. En vert, les « boss-partenaires». En rouge, les « boss-boss».

Dis-moi quel boss tu as, et je te dirai si tu es heureux dans la vie

D’un jour à l’autre, les taux de satisfaction ne présentent pas de gros écarts. Mais quand on demande aux salariés d’évaluer leur satisfaction générale dans la vie, c’est une autre histoire. Entre 43 et 57 ans, on note une différence de 0,4 points entre ceux qui ont un « boss-partenaire » et ceux qui ont un « boss-boss ». 0,4 points, ça n’a l’air de rien. Mais d’après les chercheurs, sur une échelle qui ne compte que 10 points, c’est énorme. « C’est une grande différence. En termes de satisfaction générale, l’effet est comparable à la multiplication par deux des revenus du foyer. » indiquent les auteurs de l’étude. 

infographie

Satisfaction générale des employés Américains selon le type de supérieur. En vert, les « boss-partenaires». En rouge, les « boss-boss».

La crise de la quarantaine et le creux de la cinquantaine

Tout le monde a déjà entendu parler de la crise de la quarantaine. C’est ce qui explique que les graphiques de satisfaction générale ont une forme en U. D’ailleurs, le point le plus bas se situe en moyenne à 50 ans. Et ce, quelle que soit l’attitude de votre boss. L’étude montre simplement que des facteurs socio-économiques peuvent accentuer cette tendance.

Attention quand même, les chercheurs précisent que leurs travaux ne montrent pas un lien de causalité. Ils mettent en lumière une corrélation entre deux phénomènes. Le bonheur, c’est aussi une question d’état d’esprit. Il y a donc des chances pour que les personnes naturellement plus heureuses soient plus à même de qualifier leur supérieur de « partenaire ». Ce n’est donc pas la peine de tout mettre sur le dos de votre boss. 

Crédit Image : NBC - The Office

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.