habillage mobile
premium 1
premium 1
une femme de dos qui part en vacances avec sa valise

71% des Français trouvent que les jours fériés compliquent l’organisation de leur travail

Le 9 mai 2018

« A demain ! Ah bah non … c’est férié », entre les jours où on travaille et ceux où on se repose, les collègues qui font le pont ou non, on est rapidement perdu avec les jours fériés. Surtout au mois de mai, qui en compte quatre cette année.

Travailler un jour sur deux, prendre des week-end prolongés ... les jours fériés permettent de profiter du soleil du printemps mais ils compliquent aussi l’organisation des entreprises. C’est l’avis de 71% des Français d’après un sondage réalisé l’agence d’Intérim Qapa.

Les jours fériés, à quoi ça sert ?

A l’origine, les jours fériés ont des motifs commémoratifs ou religieux. Aujourd’hui, les Français voient ces jours de repos comme de simples congés plus que comme des occasions d’aller déposer des fleurs devant un monument aux morts. Un sentiment partagé par 57% des femmes et 88% des hommes.

Alors, 71% des hommes préféreraient avoir un jour férié travaillé mais qui donne droit à un jour de récupération au choix. Au contraire, 74% des femmes préfèrent conserver la situation actuelle. Et en effet, 43% des femmes déclarent profiter des jours fériés pour faire le pont et s’offrir des week-ends prolongés ou des périodes de vacances contre seulement 11% des hommes. Ces derniers sont 72% à chômer uniquement le jour férié.

Un jour de congé, pour quoi faire ?

Les hommes et les femmes sont d’accord sur la façon de profiter de ces jours de repos. Les jours fériés sont l’occasion de profiter de la famille et des amis pour 85% des femmes et 91% des hommes. Qu'importe le droit à la déconnexion, 1 femme sur 10 et 7% des hommes utilisent quand même ce temps de pause pour s’avancer sur le travail professionnel.
Le sondage révèle que les hommes sont plus enclins à travailler les jours fériés que les femmes. Ils sont 71% à se déclarer capable d’exercer un métier où l’on travaille même lors des jours fériés. Au contraire, 56% des femmes ne se voient pas exercer un tel emploi. C’est pourtant le cas des médecins, des infirmiers, des personnels hospitaliers, des employés de la restauration et de l’hôtellerie, des cheminots et des professionnels du secteur des transports.
Commentaires
  • " Qu’importe le droit à la déconnexion, 1 femme sur 10 et 7% des hommes utilisent quand même ce temps de pause pour s’avancer sur le travail professionnel." pourquoi ne pas utiliser la même échelle de grandeur ?

    Soit 10% des femmes et 7% des hommes utilisent ce temps pour travailler.

    Et surtout les chiffres et questions sont assez contradictoires pour donner ou non une image positif des hommes et des femmes.

    43% des femmes déclarent profiter des jours fériés pour faire le pont et s’offrir des week-ends prolongés ou des périodes de vacances contre seulement 11% des hommes. => mais au final 1% de femmes travaillent contre 7% des hommes ?

    Un article bien inutile au final

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.