transference

Flippant : plongez dans un esprit perturbé en VR

Le 15 juin 2017

Annoncé lors de l’E3, Transference est un thriller psychologique développé par Ubisoft qui met la réalité virtuelle au centre de son gameplay.

Quiconque a déjà joué ou vu une session de gameplay du jeu « What Remains of Edith Finch » sait que le jeu narratif a, dernièrement, franchi un grand pas. Dans ce jeu, une adolescente revient dans la maison où elle a grandi afin de découvrir l’histoire tragique de sa famille.

Si, pour beaucoup de jeux narratifs, les développeurs se contentent de proposer du « cinéma amélioré », en le rendant un peu plus interactif, « What Remains of Edith Finch » proposait une histoire complètement pensée pour un usage vidéoludique. Les trouvailles de gameplay ont fait le succès du soft et certains n’hésitent pas à parler de chef-d’œuvre.

Le let's play du youtubeur français Atomium.

Avec Transference, Ubisoft semble vouloir pousser encore un peu plus loin cette logique. Présenté lors de l’E3, la grand-messe du jeu vidéo qui a lieu au 13 au 15 juin à Los Angeles, Transference est un thriller techno-psychologique en réalité virtuelle.

Pour développer son titre, Ubisoft s’est associé à SpectreVision, une société de production cinématographique américaine fondée par le comédien Elijah Wood (Le Seigneur des Anneaux).

Elijah Wood qui apparaît dans le trailer officiel du jeu pour expliquer la genèse du projet : « Il y a eu une sorte de synergie. Nous voulons innover en VR […] et vous voulez appliquer votre sens de la narration au contexte de la VR. »

Trailer officiel de Transference.

L’acteur et directeur artistique de SpectreVision précise également la base du scénario dans lequel le joueur sera plongé : « Pendant notre collaboration avec Ubisoft, nous avons découvert des recherches fascinantes débutées à la fin des années 90. Des neuroscientifiques étaient parvenus à numériser les données neurales, les traumatismes, les émotions, les souvenirs. »

Le joueur « encasqué » devra alors explorer les souvenirs d’un homme qui ont été recréés numériquement. « Tout en explorant et résolvant les mystères [d’une] maison, précise Begeek, les joueurs croiseront le chemin d’une famille dont chaque membre a sa propre histoire et une perception unique des événements enfouis dans sa mémoire. Chaque choix fait par le joueur aura des conséquences et influera sur le sort de la famille. »

Cela n’est pas la première fois qu’Ubisoft s’essaie à la VR. Déjà trois de ses productions utilisent cette technologie : Eagle Flight, Werewolves Within et Star Trek Bridge Crew.

Transference, pour sa part, sortira au printemps 2018. Il sera disponible sur HTC Vive, Oculus Rift et PlayStation VR.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.