premium2
Passion Skyblog : le meilleur des années 2 000 en un compte Instagram

Passion Skyblog : le meilleur des années 2000 en un compte Instagram

Le 24 févr. 2021

Vous avez grandi en utilisant la police d’écriture Comic sans MS ? Vous passiez votre temps sur MSN entre deux posts dégoulinant de mièvreries sur Skyblog ? Le compte Instagram d’Antoinette Love est fait pour vous.

Antoinette Love, jeune artiste parisienne, s’est faite connaître en s’incrustant sur les photos du Prince Harry, de Kim Kardashian et Karl Lagerfeld, à coups de montages approximatifs. Mais ces derniers temps, cette nostalgique du début de siècle a pris un tournant esthétique plus radical sur Instagram, où elle poste la plupart de ses créations. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par antoinette S ? (@_antoinettelove_)

Coeurs palpitants, papillons et fichiers PNG, rococo numérique, paillettes et GIF ringards savamment dispatchés… la jeune femme a passé ses confinements à alimenter son compte de créations hommages à l’Internet des années 90 et du début des années 2000

De l’esthétique kitsch des années 2000 

« Au bout d’un moment, je trouvais que j’avais fait le tour de tous les scénarios possibles et, sans m’en rendre compte, je me suis de plus en plus dirigée vers l’esthétique 'blingee' des Skyblog, qui est finalement ce vers quoi je tendais depuis le début », explique la jeune femme à Konbini

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par antoinette S ? (@_antoinettelove_)

Celle qui possédait un Skyblog à 15 ans s’amuse, à 30 ans, de ses codes mielleux et désuets. De ses devises de mauvais goût surtout, qui composent la plupart des blogs d’adolescents ayant grandi avec les débuts d’Internet. « Dis-moi, tu dois être essoufflé à force de courir dans mes rêves… », « Mon seul virus, c’est toi », « Sois le changement que tu veux voir dans le monde »... soit autant de pépites lyriques qu’elle appose sur des montages visuels aux couleurs saturées, plus kitsch les uns que les autres. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par antoinette S ? (@_antoinettelove_)

« Je trouvais ça rigolo de prendre un nouveau support Internet pour en ramener un ancien. Ça s’y prête parfaitement parce qu’il y a toujours ce système où tu postes, les gens commentent et les stories viennent encore ajouter de l’interaction… », conclut l’artiste. Bref, un revival de l’ancien Web dépoussiéré par les codes d’Instagram.

Margaux Dussert - Le 24 févr. 2021
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.