Sur TikTok, Modern Biology parvient à composer de la musique avec des plantes

« J’ai fait de la musique avec des champignons »  : Tarun Nayar, l’homme qui composait avec des plantes

© ModernBiology joue le morceau Float - YouTube / Capture d'écran

Sur son compte @modernbiology, le musicien canadien Tarun Nayar fait de l’électro en reliant ses synthétiseurs à différentes variétés de champignons ou de fruits. 

Au milieu d’une scène musicale électro bouillonnante de créativité, un artiste s’est illustré au fil d’un projet complètement déjanté : créer de la musique avec des plantes. Sur TikTok, Tarun Nayar partage ses performances sonores au cours desquelles le musicien parvient à brancher ses machines à tout type de plante, d’un morceau d’écorce à une fève de cacao. Avec ses quelque 577 000 abonnés, Nayar parvient à concilier son amour pour l’environnement et la musique au fil de ballades sonores inédites.

Quand la forêt devient l’orchestre

Mais alors, comment fait-on chanter les arbres ? Dans son jardin ou au beau milieu d’un bois, Tarun Nayar débarque, synthétiseur et câbles en mains, à la recherche d'une plante intéressante. Une fois le champignon ou le coin de verdure choisi, le musicien branche délicatement des électrodes à différents emplacements, ce qui lui permet de mesurer les fluctuations électriques qui passent par la plante. Une fois la manœuvre accomplie, l’électrode envoie son calcul au synthétiseur qui, en fonction du résultat, traduit tout cela en son. D’une plante à l’autre, la signature bioélectrique change et permet d’obtenir un résultat tonal toujours différent. Eh oui, un champignon de Paris, un cactus ou l’écorce d’un acacia n'ont pas le même rythme dans la peau.

Pour apporter encore plus de piment à l’expérience, Tarun Nayar choisit de faire interagir les différents éléments qui entourent la plante. Une fois les électrodes branchées à une feuille par exemple, la façon dont le vent ou la pluie interagissent avec elle et la font bouger influencent directement la note qui sortira sur la machine. À la fin, Tarun Nayar s’occupe de mettre en ordre les fréquences pour orchestrer les différentes traces sonores et en faire une bande-son à peu près cohérente.

Tarun Nayar le dit lui-même : cette idée, aussi farfelue soit-elle, lui est venue assez naturellement. Passionné par les pads et les fréquences de musiques ambiantes, l’artiste a constaté que les bandes-son musicales très apaisantes et texturées (comme le style Lo-Fi par exemple) gagnaient de plus en plus d’adeptes sur Internet depuis le début de la pandémie. Et son succès sur TikTok ? Il l’explique par l’étonnante passion de ses abonnés pour les champignons, ce qui l’a poussé à y consacrer un album entier. Aujourd’hui, Tarun voyage d’un pays à l’autre, et part systématiquement en balade pour faire chanter ses expériences. En attendant, libre à vous de découvrir son travail disponible sur les différentes plateformes de streaming : cliquez ici.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.