habillage
premium1
premium1
Kidd G, la nouvelle star montante de TikTok, entre country et hip-hop
© Kidd G

Kidd G, la nouvelle star montante de TikTok, entre country et hip-hop

Le 18 janv. 2021

Jonathan Gabriel Horne, jeune Américain blanc de 17 ans, a percé en ligne en faisant du rap. Il se fraye désormais un chemin dans la musique country. Un parcours qui fait écho à celui de Lil Nas X, jeune artiste noir qui a fait exploser les charts américains en mélangeant musique country et hip-hop en 2019.

Gueule d’ange, jeans troués, chemise de bûcheron à carreaux… Kidd G, musicien autodidacte originaire d’un bled paumé de Géorgie, a tout du chanteur country à minettes. Pourtant, c’est en écoutant les artistes hip-hop Young Thug et Chance the Rapper qu’il grandit, raconte le New York Times qui consacrait un article à la star en devenir le 14 janvier. Il faut dire qu’à l’âge de 16 ans, Kidd G – né Jonathan Gabriel Horne – s’illustrait plutôt dans le registre de l’émo-rap, un genre dérivé du hip-hop qui mêle paroles sombres, rock indépendant et rap conscient. 

Mais fin 2020, soit un an après avoir commencé à publier des chansons sur SoundCloud et TikTok, le jeune artiste qui vient alors d’avoir 17 ans, perce dans les charts country du classement Billboard aux États-Unis. Pour preuve, son single Dirt Road qui marque sa première tentative dans le genre musical, atteint la quarantième place des morceaux country les plus populaires du pays, un classement normalement réservé aux succès radiophoniques. Sur YouTube, le morceau enregistre déjà plus de 10 millions de vues. 

On ne fabrique plus les stars de la même manière

Un parcours qui n’est pas sans rappeler le succès fulgurant de son contemporain Lil Nas X. En 2019, le jeune artiste noir avait non seulement percé sur TikTok avec son tube Old Town Road, mais aussi fait exploser les charts américains en restant 19 semaines consécutives en tête des ventes de disques. Son pari ? Proposer un mix inédit entre hip-hop et musique country. De quoi bouleverser les stratégies de vente de l’industrie du disque, faire hurler quelques suprémacistes blancs fans de country et briser les barrières entre « culture noire » et « culture blanche » aux États-Unis.

En 2021, l’ascension du jeune Kidd G illustre encore davantage cette porosité entre les genres, leur attribution culturelle et la manière dont les artistes de la génération Z réussissent à se frayer un chemin vers le haut du panier. Des plateformes Web aux médias musicaux traditionnels, le succès ne tiendrait plus qu’à quelques vidéos TikTok, enregistrées vite fait, bien fait, dans une chambre d’ado.

De quoi séduire Rebel Music, un label évoluant essentiellement dans l’univers du hip-hop, qui a pris le parti de signer l’artiste. « Je suis vraiment intrigué par le côté mélange de genres, car cela pourrait attirer tellement de jeunes qui lui ressemblent », rapporte son fondateur, Javier Sang, au New York Times.

Néanmoins, la clé du succès résiderait aussi dans la capacité de ces jeunes artistes à brouiller les codes tout en restant dans une certaine forme de conformisme. Avec son tube Down The Road, qui mêle sonorités pop, country et hip-hop, Kidd G raconte un samedi soir… lambda. « L'ambiance est cool. J'ai mes potes, quelques filles assises à mes côtés. Deux portes, quatre roues motrices, c'est ce qui me fait me sentir bien. » Rien de transcendant donc, mais des sonorités hybrides et en dehors des clous. 

Margaux Dussert - Le 18 janv. 2021
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.