habillage
premium 1
premium 2
une jeune femme au musée assise devant un tableau
© Ioana Cristiana via Unsplash

Canal+ ou musée ? Le gouvernement tente d'amener les jeunes à la culture

Le 1 févr. 2019

Testé ce vendredi 1er février dans 5 départements français, le pass Culture offre à 13 000 jeunes de 18 ans un crédit de 500 euros. Ils pourront ainsi accéder aux biens culturels de leur choix, en physique comme en ligne.

Top départ, l’expérimentation du #passCulture commence aujourd’hui !

Projet pilote testé auprès de 13 000 jeunes de 18 ans dans 5 départements (la Seine-Saint-Denis, le Bas-Rhin, l'Hérault, le Finistère et la Guyane), ce pass s'adresse aux Français et aux Françaises qui atteignent leurs 18 ans. Il a pour objectif « de les rendre autonomes dans leurs achats culturels, indépendants de leurs parents et du système scolaire et d’offrir un accès à la culture à ceux issus de milieux défavorisés », rapporte Le Parisien

Un pass pour aller partout... ou presque

Une fois leur majorité atteinte et à condition d'en avoir fait la demande en fin d'année 2018, les jeunes sélectionnés se verront verser 500 euros sur un pass accessible via une application. Ils devront également répondre à un questionnaire sur leurs appétences culturelles, une façon d'analyser leurs comportements et « leur mode d’utilisation de l’application », rapporte un communiqué

Géolocalisée, l'application comporte un moteur de recherche, différents onglets (« Applaudir, Regarder, Pratiquer, Jouer, Lire, Écouter, Rencontrer ») et leur permettra de choisir le contenu culturel de leur choix en fonction de son prix et de sa distance d'accès. 

Selon le Ministère de la Culture, ces jeunes pourront s'initier à différentes activités : jouer d'un instrument de musique, s’inscrire à un cours de dessin, se rendre à un spectacle, à un concert ou au cinéma, acheter des livres et des DVD, et même avoir accès à des contenus numériques, dont certains jeux vidéo. 

Plutôt expo, pièce de théâtre ou série Canal+ ?

Pour le moment, l'offre est exclusivement française et ne fait pas mention des géants américains comme Amazon ou Netflix. À ce stade, près de 1 000 établissements ont rejoint le pass Culture, annonce Le Parisien. On dénombre des théâtres, des musées nationaux, des cinémas, des associations, des librairies indépendantes, mais aussi beaucoup d'entreprises comme Canal +, OCS-Orange, Deezer, la Fnac et des titres de presse comme Le Parisien et Ouest-France.

Bien évidemment, l'accès à chaque type de contenu est plafonné. « Il sera possible d’acheter jusqu’à 100 euros de biens culturels et de souscrire jusqu’à 200 euros de services culturels en ligne », rapporte le Ministère de la Culture. Une façon d'équilibrer la balance entre vie en ligne et activités déconnectées, les jeunes étant toutefois autorisés à dépenser toute leur enveloppe pour des cours de pratiques artistiques ou des sorties culturelles. 

En France, attirer les jeunes publics au musée n'est pas une mince affaire et certaines institutions redoublent d'efforts pour les séduire davantage. Après le best-seller Da Vinci Code et l'artiste will.i.am, c'était au tour de Beyoncé et de Jay-Z de faire l’objet d’une visite thématique dédiée au Louvre. En ce moment, le Musée d'Orsay fait même la promotion d'un nouveau site dédié aux jeunes. Dans le métro parisien, on peut lire le claim suivant : « Orsay et l'Orangerie, c'est pas que pour les grands ». En parallèle, de nouveaux lieux de divertissement immersif voient le jour en région parisienne. Illucity, le premier parc d'aventures en réalité virtuelle ouvrait récemment ses portes à la Villette. 

Un premier bilan de l’expérimentation #passCulture sera réalisé en avril 2019. Reste à voir vers quels établissements/contenus se dirigeront nos jeunes cobayes !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.