capture d'écran YouTube

Grosse fatigue chez les influenceurs : quand EnjoyPhoenix expliquait pourquoi elle n'aimait plus s'exposer sur YouTube

© EnjoyPhoenix Via YouTube

Dans une vidéo postée il y a 7 mois, la méga influenceuse EnjoyPhoenix expliquait pourquoi elle était moins présente sur les réseaux. La fin d'une époque ? Pas vraiment car elle est toujours sur YouTube !

Dans cette longue vidéo, elle raconte l'affaire du loup-garou de Londres, l'un des dossiers d'affaires paranormales qu'elle s'est mis à traiter.

Alors qu'il y a peu, elle disait : « Malheureusement, c’est vrai, j’ai arrêté de montrer ma vraie vie sur YouTube ». Dans une vidéo intitulée « Pourquoi je suis moins proche de vous », l’influenceuse et femme d’affaires EnjoyPhoenix avait expliqué comment elle s’était rendu compte que son rapport avec sa communauté avait changé avec le temps et notamment sur la plateforme vidéo de Google.

Elle ne voulait plus raconter sa vie sur YouTube

La réflexion de la youtubeuse commençait par un échange qu’elle avait eu avec l’une de ses fans et qui lui avait fait effet d'électrochoc. Cette dernière lui avait reproché dans un message posté sur Instagram de ne produire que du contenu lisse et identique au fil du temps. EnjoyPhoenix reconnaît qu’elle s’est « voilé la face pendant des années » et admet qu’elle partage de moins en moins sa vie sur les réseaux sociaux. « Il y a plusieurs facteurs pour expliquer cet éloignement, explique-t-elle. Le premier, c’est que j’ai grandi et que je ne me vois pas refaire des vlogs comme en 2014 où je me filmais avec mon ex le matin au réveil et le soir avant de m’endormir. Je ne veux plus montrer cette partie de mon intimité. La deuxième raison c’est que je pense que c’était allé trop loin et que l’exposition de notre intimité était devenue malsaine. Henry (son compagnon actuel) n’est pas d’accord pour que je recommence ce genre de chose ».

Cette argumentation rappelle étrangement une autre vidéo, signée cette fois-ci par Cyruth North. Dans un essai intitulé « Je ne suis pas ton ami », le youtubeur expliquait comment les créateurs de contenu créent des relations parasociales avec leur communauté. Concrètement, les internautes ont l’impression de les connaître intimement pour la simple raison qu’ils les écoutent raconter leur vie tous les jours, et depuis leur salon.

YouTube délaissé pour Twitch ?

La négativité des réseaux sociaux est l’autre grand argument qu’EnjoyPhoenix met en avant. L'influenceuse explique à quel point c’est difficile de se faire épier sur ses moindres faits et gestes et de vivre des critiques constantes. « C’est principalement sur Twitter, indique-t-elle, et même si ni ma communauté ni moi n’allons sur ce réseau, on m’envoie quand même des captures d’écran et c’est difficile à voir. De fait, mon contenu a changé, tout simplement parce que j’ai peur de tout ça ».

C’est la première fois qu’elle aborde ce sujet de manière aussi frontale sur YouTube qui reste son canal de communication le plus « officiel ». Elle avait cependant déjà raconté ses mésaventures sur sa chaîne Twitch qu’elle anime depuis un peu moins d’un an. Or quand on regarde les lives que donne EnjoyPhoenix, Marie Lopez pour les twitchers, pour ses 69 000 abonnés (contre 1,51 million sur YouTube), on ne peut que constater que c’est sur la plateforme de streaming que cette fameuse intimité est recréée. On la voit parler directement à ses fans, discuter de manière assez profonde avec eux, les remercier pour les likes ou les subs. Contrairement à YouTube, sur Twitch les créateurs de contenu sont en prise directe avec leurs fans. Il est donc possible qu’EnjoyPhoenix privilégie ce canal de communication et délaisse à l'avenir YouTube.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.