Sur Twitch, Enjoy Phoenix montre son savoir faire de gameuse

Enjoy Phoenix arrive sur Twitch, et c'est vraiment important

© Enjoy phoenix via Twitch

De plus en plus de vidéastes investissent la plateforme de streaming pour offrir une expérience différente à leur communauté, mais aussi pour alimenter leur compte YouTube. Mais c'est la première fois qu'une youtubeuse du niveau de Marie Lopez s'y frotte.

On pourrait penser qu’elle n’est pas à sa place, et pourtant... Depuis qu’elle a posé ses valises sur la plateforme de streaming Twitch, Enjoy Phoenix, la youtubeuse beauté et « lifestyle » la plus connue de France, cartonne. En l’espace d’un mois, le replay de ses vidéos ont cumulé entre 5 000 et plus de 50 000 spectateurs tandis que son nombre d'abonnés s'établit à 24 968 followers. Durant ses lives, la youtubeuse monte à plus de 1000 spectateurs en direct, d'après Twitchtracker. À l’échelle d’une plateforme comme Twitch, ces résultats sont très bons, d’autant qu’on n’attendait pas vraiment Marie Lopez sur ce terrain.


Cliquez sur l'image pour voir la vidéo

Quand Enjoy Phoenix fait son coming out de gameuse

Au-delà de ce succès, l’arrivée d’Enjoy Phoenix sur Twitch interroge forcément. Pourquoi cette influenceuse qui s’est fait connaitre avec ses vidéos de tuto make up s’aventure-t-elle sur les terres du royaume de Twitch ? Dans un article posté sur Medium, Vincent Manilève, auteur du livre YouTube derrière les écrans : Ses artistes, ses héros, ses escrocs, explique que la jeune femme est loin d’être une débutante dans l’univers du gaming. Elle est en fait une joueuse de la première heure sur le vénérable World of Warcraft, jeu de rôle multijoueurs bien connu dans la communauté geek depuis une quinzaine d’années. Ça n'empêche ni les insultes sexistes ni les accusations d’être une « fausse gameuse » voulant juste attirer l’attention...

Dans le même article, on se rend compte que Marie Lopez a toujours tenu son statut de gameuse presque secret. Elle évoquait le jeu vidéo comme une passion « de gamine » ou une addiction. L’arrivée sur la plateforme de streaming, qu’elle n’a annoncé nulle part sur ses réseaux, pourrait donc être un premier pas vers l’acceptation de cette passion. Mais il ne faut pas non plus mettre de côté un autre phénomène plus global : Twitch est en train de devenir une plateforme complémentaire idéale pour tout créateur de contenu voulant se renouveler et entretenir des liens étroits avec sa communauté.

Twitch, les youtubeurs se réinventent

Les youtubeurs masculins l’ont compris depuis plusieurs années : quand la plateforme de vidéos de Google vous enferme un peu trop dans un genre, le meilleur moyen de se retrouver est d’aller sur Twitch. C’est ce qu’a notamment fait Antoine Daniel qui présentait entre 2012 et 2016 l’émission culte What The Cut (des extraits des vidéos les plus étonnantes ou les plus drôles trouvées sur le web). Lassé du format limité, mais aussi de la pression d’un public trop exigeant, le vidéaste s'est installé sur Twitch en 2018 pour y mener des lives tranquilles. De son côté, Cyprien anime lui aussi des lives sur Twitch, avec des émissions mettant plutôt en avant son activité de dessinateur et de scénariste de bande dessinée. On est loin des sketchs ultras montés qu’il continue de produire sur YouTube.


Cliquez sur l'image pour voir la vidéo

Outre le fait de pouvoir assister en direct aux parties de son youtubeur préféré, Twitch permet aussi plus d’interactivité. La communauté du streameur peut commenter en direct, se voir citée en cas de dons, ou bien participer directement à une partie. La modération du chat et le côté « entre soi » favorisent cette consolidation d’une partie de la communauté. Ceux qui travaillent sur les deux plateformes vidéo peuvent aussi utiliser les meilleurs extraits des streams pour alimenter leur chaine YouTube. C’est la technique utilisée par le Joueur du grenier qui publie régulièrement sur sa chaine secondaire des best of de ses sessions de jeu.

La youtubeuse pionnière

La pratique qui consiste à se créer une chaîne Twitch complémentaire à son activité YouTube est donc plutôt connue de la part des vidéastes masculins. Mais qu’en est-il des femmes ? En dehors de quelques youtubeuses gaming qui sont allées faire du stream, comme Chelxie, c’est plutôt le mouvement inverse que l’on observe. Les jeunes streameuses commencent leur carrière sur Twitch et ouvrent par ailleurs une chaine YouTube pour y placer les meilleurs moments. Enjoy Phoenix est donc bien la première femme youtubeuse généraliste à sortir de son terrain de jeu traditionnel pour s'aventurer sur la plateforme.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

  1. Charlotte dit :

    Hello ! Merci pour cet article. Amazon a décidément fait une bonne affaire en rachetant Twitch il y a plusieurs années !
    Petite coquille dans le paragraphes "les youtubeurs se réinventent" : il manque le nom "Cyprien" qui anime une nouvelle communauté autour des bandes dessinées.
    bonne journée !

  2. Lea dit :

    Merci pour votre article.
    Il est tres inexact de dire que "Enjoy Phoenix est donc bien la première femme youtubeuse généraliste à sortir de son terrain de jeu traditionnel pour s'aventurer sur la plateforme." Plusieurs femmes vidéastes francophones ont investi avec succès la plateforme depuis longtemps, en particulier dans les domaines YouTube du dessin et de la vulgarisarion. Marie Lopez serait plutot la première vidéaste lifestyle française parmi les plus suivies qui s'aventure sur Twitch.
    N'hésitez pas a vous renseigner sur le site les internettes pour découvrir la quantité, la qualité et la diversité des créatrices vidéos francophones.
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.