habillage
premium1
Un présentateur pointe du doigt la caméra
© Webedia via Twitch

Twitch fait de la résistance : pourquoi ses utilisateurs ont rejeté la web TV de Webedia

Le 14 févr. 2020

Ils se sont montrés assez mécontents suite à la diffusion du premier épisode.

Annoncé comme la web TV de référence des 15/35 ans, LeLive de Webedia a connu un démarrage compliqué. Entre les problèmes techniques, le bannissement de la plateforme Twitch au bout de 4 heures à cause de l'emploi du mot « Nigger » par un présentateur ou encore le chat coupé à cause de commentaires négatifs, rien n’a vraiment roulé droit pour cette première.

Au-delà de ces soucis techniques, il semblerait que le Live se heurte à un problème d'ordre culturel. La plupart des commentaires montrent que les utilisateurs de Twitch ne veulent pas vraiment de cette web télévision sur leur plateforme.

Un manque de convivialité ?

Pour comprendre ce phénomène, il faut tout d’abord se plonger dans la manière dont les plateformes numériques sont investies par les internautes. Comme pour YouTube à ses débuts, Twitch est un réseau avec lequel les utilisateurs expérimentent de nouveaux formats, et créent ainsi une forme de sous-culture qui leur est propre.

Alors que la plateforme de partage de vidéos de Google a vu se développer les formats face caméra au montage extrêmement « coupé », Twitch laisse pour sa part émerger des lives conviviaux où l’ambiance est presque intime. « Je ne suis pas certain que Webedia a vraiment compris la culture sur Twitch, indique Emmanuel, un utilisateur régulier de la plateforme de streaming. Les web TV populaires ont toujours fonctionné sur la même formule, à savoir une bande de copains qui se regroupe pour un projet commun et qui établit une véritable complicité avec la communauté. »

C'est vrai qu'en général, les streamers animent leur live (en faisant un jeu vidéo par exemple) tout en lisant le chat, dialoguent avec leurs viewers et sortent des vannes au bon moment. Pas besoin d’un plateau clinquant ou d’invités venant du monde du Showbusiness pour faire des vues sur Twitch.

Chat coupé

L’un des plus gros reproches qui ont été faits à Webedia, c’est d'ailleurs le manque de « sincérité » du projet. Pour de nombreux internautes, ce projet qui a incubé pendant 3 ans manque clairement de spontanéité et lorgne beaucoup trop du côté de la télévision.

« Sur Twitch, si le Live a des problèmes techniques, tu t'arrêtes quelques minutes et tu le relances en expliquant aux viewers ce qui se passe », nous explique côté Axel Beaussart consultant Social Amplification chez We Are Social. Quand Le Live a eu des difficultés techniques, ils ont fait l’erreur de se prendre pour une télévision et de faire comme si de rien n’était. »

L’autre erreur d’appréciation de Webedia, c’est la gestion du chat et de la fameuse « communauté ». Alors que la communication de la web TV était très axée sur l’interaction avec les viewers, le chat a tout simplement été coupé quand les critiques se sont mises à pleuvoir. « C’était la pire chose à faire sur cette plateforme », regrette Axel Beaussart.

Une génération en chasse une autre

En fin de compte, est-ce que Webedia va devoir dire adieu à Twitch ? Ça n’est pas certain pour Emmanuel qui estime qu’il s’agit peut-être d’un souci de génération. « Je pense que les gens de mon âge (27 ans) qui sont sur la plateforme depuis le début vont avoir du mal avec le Live, car on a vu comment avait évolué YouTube, et on ne veut pas que Twitch prenne la même direction indique-t-il. En revanche, il est possible que les plus jeunes qui sont habitués aux formats de divertissement récents que cette société produit en masse se laissent séduire par la web télé. »

David-Julien Rahmil - Le 14 févr. 2020
À lire aussi
habillage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.