Vivons-nous dans une simulation ?

A Glitch in the Matrix : le documentaire sur ces humains qui pensent vivre dans une simulation

© A Glitch In the Matrix / Magnolia Pictures

À l’occasion de la sortie de Matrix Resurrections, on se penche sur le documentaire de Rodney Ascher qui interroge des gens persuadés de vivre dans une simulation.

Le 22 décembre, il était temps de retrouver Neo et son rapport plus que contrarié à la nature de notre réalité. Entre sensation de déjà-vu, coup d’œil angoissé dans les miroirs et cascades de pilules bleues, l’ancien élu de la saga Matrix se demande une nouvelle fois s’il n’est pas en train de vivre dans une simulation. 

Interroger les névrosés du web

Cette question, d’autres personnes se la posent de manière tout à fait sérieuse. On se souvient notamment d’Elon Musk qui en 2016 avait déclaré qu’il y avait une chance sur plusieurs milliards que notre univers soit réel et non pas une simulation inventée par une civilisation plus avancée. Le milliardaire zinzin n’est pas tout seul. Dans le documentaire A Glitch in the Matrix, plusieurs témoins expliquent leur certitude de vivre dans une grande illusion. 

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il est bon de rappeler qui est Rodney Ascher, le génial réalisateur de ce film. Ce dernier s’est fait connaître en 2012 avec le documentaire Room 237, une fascinante plongée dans les exégèses et les théories les plus folles concernant le film Shining de Kubrick. 

En 2015, il revient avec The Nightmare, un film consacré aux victimes de paralysie du sommeil, un syndrome qui génère des hallucinations très effrayantes. 

Comme pour ses deux précédents films, A Glitch in the Matrix est un film regroupant des témoignages de personnes généralement actives sur des forums consacrés à ses sujets. Le titre même du documentaire est tiré du subreddit r/Glitch_in_the_Matrix ouvert en 2012 et sur lequel les internautes racontent leurs expériences étranges les faisant questionner la réalité. On y parle d’objets qui disparaissent, de faux souvenirs, d’apparition de proches à deux endroits en même temps ou de soleil qui se met soudainement à clignoter.

Prenez la pilule rouge

La force de ce film est d’illustrer une pensée qu’on a tous eu à un moment donné de notre vie : « et si tout ce que je vivais était une pièce de théâtre élaborée, ou bien une simulation très sophistiquée. » Rodney Ascher explore les racines de ces questionnements, depuis le mythe de la caverne de Platon aux dernières recherches en physique, en passant par la fameuse conférence que l’auteur de science-fiction Philip K Dick donna à Metz en 1977, intitulée « Si vous trouvez ce monde mauvais, vous devriez voir les autres ». 

Le tout est entrecoupé d'histoires plus ou moins mystiques contées par les internautes jusqu’au dernier témoignage, glaçant, qui montre l’horrible revers d’une telle théorie. Ce qui commence comme une interrogation métaphysique et assez amusante se termine dans une horreur totale qui ne laissera personne indifférent. Le film n’est malheureusement pas disponible en France mais peut être vu sur la plateforme de streaming Hulu accessible avec un VPN. Accéder à la vérité est parfois plus compliqué que d’avaler une pilule rouge.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.