habillage
premium1
premium1
Peut-on gagner de l'audience en les payant ?
© Massonstock via getty image

Spotlight, le rival de TikTok made in Snapchat, promet des millions de dollars à ses utilisateurs

Le 30 nov. 2020

Après avoir lancé Spotlight, un nouveau concurrent de TikTok, Snapchat espère attirer le plus de monde possible avec un gros pactole.

Faut-il mettre la main au portefeuille pour attirer du monde sur un nouveau réseau social ? Snapchat pense que la réponse est oui et a annoncé lundi 23 novembre la mise en place d’un grand concours de créativité pour faire venir du public sur Spotlight. Ce concurrent de TikTok propose un million de dollars par jour à un ou plusieurs snapchatters qui auront posté du contenu original sur la plateforme. Le concours prendra fin à la fin de l’année 2020.

TikTok à tout prix

Snapchat n’est pas le premier à se lancer sur les traces du géant de ByteDance et de ses 800 millions d’utilisateurs. Instagram a récemment lancé Reels durant l’été, mais on peut aussi mentionner Triller ou Byte qui sont des acteurs à part entière. Cependant, aucun ne proposait jusqu’à présent d’argent pour motiver les vidéastes.

Plaire à l’algorithme

Transparent sur son fonctionnement, Spotlight indique que les vidéos éligibles au million de dollars doivent être publiées en public et passent au crible d'un algorithme spécifique. D'abord montrées à une centaine de personnes, celles qui recueillent le taux d’engagement le plus haut sont ensuite diffusées à 1 000 autres utilisateurs, et ainsi de suite jusqu’à ce que la vidéo la plus engageante soit sélectionnée. Snapchat insiste sur le fait que toutes les vidéos sont traitées de la même façon au départ, assurant une égalité de traitement.

Une stratégie gagnante ?

Reste à savoir si cette tactique suffira pour fonctionner sur le long terme. En effet, le secret de la réussite de TikTok réside surtout dans le nombre d'utilisateurs et la facilité avec laquelle on peut cumuler des millions de vues. On verra si l’argent promis par Snapchat arrivera à remplacer le sentiment de popularité, sur lequel capitalise l’appli dominante.

David-Julien Rahmil - Le 30 nov. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.