habillage
un groupe de gens assis sur une estrade de bois en train de regarder leur portable.
© MangoStar_Studio via Getty Images

Pourquoi regarder son portable à la pause-café est une mauvaise idée

Le 18 sept. 2019

Scroller inlassablement Twitter ou Instagram a tendance à fatiguer le cerveau plutôt que de le reposer.

Personne n'y échappe. Après avoir passé plusieurs heures sur un dossier important, les yeux rivés à l'écran de notre ordinateur, en général, il est normal de faire une petite pause. Qu'il s'agisse d'aller prendre l'air ou un café, le réflexe naturel est d'embarquer son téléphone portable et de scroller inlassablement les réseaux sociaux. Rien de bien méchant, en apparence. Sauf que cette habitude annihilerait complètement les effets positifs de la pause.

Une pause sur les réseaux ne repose pas

D’après une étude publiée dans le Journal of Behavioral Addictions, utiliser son smartphone de manière passive pendant une pause ne repose pas le cerveau et ferait même l’effet inverse. Pour arriver à ce constat, les chercheurs Kang Sanghoon et Kurtzberg Terri R. ont demandé à des étudiants de remplir différentes tâches et de résoudre plusieurs problèmes. Ceux qui ont fait une « pause portable » pendant cette épreuve ont pris 19% de temps en plus pour terminer leur tâche et ont résolu 22% de problèmes en moins par rapport au groupe test. L’article précise que les étudiants qui ont pris une pause sans téléphone portable, ou qui se sont contentés de regarder un écran d’ordinateur par exemple, ont eu de meilleurs résultats.

Comment le portable épuise votre énergie mentale

D’après l’article, l’usage du téléphone portable réduirait significativement le niveau « d’énergie mentale » (cognitive power en anglais). À cause de notre temps d’attention relativement court, cette énergie se réduit significativement quand nous travaillons de manière soutenue sur des tâches difficiles. Faire des pauses régulièrement est un processus naturel qui permet de réduire l’état de fatigue de notre cerveau et de récupérer de l’énergie cognitive. Or, l’usage du smartphone est un véritable cercle vicieux selon les chercheurs.

L’appareil rassemble plusieurs applications permettant de multiples interactions sociales. Si vous en consultez une, votre cerveau se retrouve récompensé et vous en demande toujours plus. C'est la fameuse addiction au smartphone. Une fois votre pause terminée, l’envie de consulter le téléphone reste en « tâche de fond » et consomme plus d’énergie cognitive. De quoi alimenter les thèses selon lesquelles le smartphone fonctionne comme un parasite mental !

Radical, les chercheurs conseillent donc d’oublier son smartphone sur son plan de travail. Plus facile à dire qu’à faire quand on sait qu’un adulte touche en moyenne son téléphone plus de 220 fois par jour

POUR ALLER PLUS LOIN :

> Les ados estiment que leurs parents abusent du smartphone

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.