Le président Macron qui hurle à une tribune

Les moments embarrassants de nos dirigeants, nouvelle arme de désinformation

© BFMTV

Comment des extraits vidéo ou des photos de Joe Biden, Emmanuel Macron ou Poutine deviennent des nouvelles formes de caricatures frisant souvent la fake news.

Joe Biden qui rate une marche, le président Poutine qui tente de serrer la main de Kim Jong-il qui l’ignore, Macron qui se touche compulsivement le nez… Et si la meilleure manière de se moquer des politiques était d’utiliser leurs propres images, ces petits moments cruels de solitude ? Comme des millions d’internautes, vous êtes sûrement déjà tombé sur des GIF ou des extraits vidéo de personnalités politiques empêtrées dans des moments embarrassants. Ces moments, coupés de leur contexte, et mis en avant par des comptes de trolls ou repris par des médias d’opposition, sont les nouvelles armes de propagande pour critiquer ou ridiculiser un dirigeant.

Joe Biden le maladroit

La personnalité politique la plus visée par cette pratique est sans aucun doute Joe Biden. Réputé maladroit ou gaffeur, le président américain a récemment vu son entrevue de 45 minutes avec Barack Obama, le 5 avril dernier, réduite à deux extraits de quelques secondes semblant le montrer isolé et désorienté.

Ces extraits ont été postés par le compte RNC Research, une cellule de riposte du Comité national du Parti républicain. Et ce n’est pas la première fois qu’une chose pareille arrive. Il y a un an, la vidéo du président trébuchant durant la montée des marches de la passerelle d’Air Force One avait aussi fait des millions de vues sur les réseaux.

Son prédécesseur était lui aussi un habitué des moments embarrassants, mais à vrai dire, il n’y avait pas vraiment besoin de couper les images de leur contexte ou de procéder à des montages vidéo pour obtenir des résultats étonnants.

Vladimir Poutine le mal aimé

Si ces moments embarrassants sont utilisés pour moquer les hommes d’État, ils peuvent aussi servir pour générer de la pitié ou de la compassion. C’est notamment le cas de cette compilation du président Vladimir Poutine tentant à six reprises de serrer la main à un interlocuteur qui ignore son geste de sympathie.

Ce GIF, publié sur le forum Reddit Watch people die inside (regarder les gens mourir intérieurement) il y a un mois, juste au moment du début de la guerre en Ukraine, a récolté plus de 6 millions de vues. Le clip est relativement ambigu sur l’émotion qu’il veut susciter, mais le premier commentaire indiquant « voilà comment les super-méchants viennent au monde » semble indiquer un sous-texte en faveur du président russe : si ce dernier est devenu le leader d’une nation en guerre, c’est parce que « le monde lui a tourné le dos ».

La rumeur de Macron

En France, Emmanuel Macron et sa gestuelle focalisent l’attention. Durant tout son mandat, des extraits vidéo le montrant en train de se gratter le nez et d’aborder un rictus tout en parlant de sujets graves ont été régulièrement utilisés pour propager la rumeur d’un président sous l’influence de la cocaïne. Il suffit de voir les commentaires situés sous cette vidéo datant du 31 janvier 2020 pour voir à quel point cette idée est largement partagée.

Cette rumeur a d’ailleurs fait son retour récemment sur BFMTV, après l’interview d’un aide-soignant ayant rencontré le président.

Dès lors que les médias mainstream diffusent ce type de témoignages, le web peut s’en emparer et ressortir ce bobard encore et encore, à la manière d’un écho infini.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.