habillage
une jeune fille blonde entourée de virus vert.
© Enjoy Phoenix via YouTube

Les influenceurs à la rescousse du gouvernement pour sensibiliser les jeunes au Covid

Le 26 oct. 2020

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal lance un rendez-vous hebdomadaire avec EnjoyPhoenix, Paola Locatelli et Just Riadh.

Devant la progression du Covid-19 en France – avec plus de 50 000 nouveaux cas dans le week-end du 24 et 25 octobre – le gouvernement tente de mener la bataille de la prévention auprès des jeunes sur les réseaux sociaux. Après l’appel du président Emmanuel Macron auprès des personnes influentes à communiquer sur la maladie, c’est au tour du porte-parole du gouvernement Gabriel Attal de lancer son initiative. À partir du mercredi 28 octobre, une discussion qu’il veut hebdomadaire, aura lieu en direct sur Twitch avec des influenceurs.

EnjoyPhoenix à la rescousse

Parmi les personnalités invitées, les noms d’EnjoyPhoenix, de Paola Locatelli et de Just Riadh ont commencé à circuler. Il fut un temps question de Lena Situations qui, à 22 ans cumule déjà 2,4 millions d’abonnés sur Instagram. Mais cette dernière aurait décliné l’invitation. Bien qu’on ne connaisse pas vraiment le format qui sera mis en place sur Twitch, Lena Situations a indiqué qu’on lui avait vendu un échange « sans filtre, sans filet et en direct » sur les questions que peuvent se poser ses followers. Ces détails rappellent fortement le « Débathon » qui avait réuni vidéastes, journalistes et hommes politiques lors d’un live sur Twitch en février 2019.

Les influenceurs sont-ils légitimes sur le sujet ?

Ce n’est pas la première fois que le gouvernement passe par les influenceurs pour toucher un public jeune. Tibo InShape participe très régulièrement à des « reportages » en immersion au sein des forces de l’ordre ou de l’armée. En mars 2020, EnjoyPhoenix avait, elle aussi, été au centre d’un dispositif de communication sans faille, en passant une journée en compagnie de la secrétaire d’État Brune Poirson. Ce reportage avait d’ailleurs soulevé la polémique sur la manière dont les influenceurs, plus habitués à faire du placement de produit qu’à poser des questions qui fâchent, se retrouvaient dans la peau de journalistes.

On ne connait pas encore qui seront les autres invités, mais l’absence de personnalités pouvant jouer les médiateurs, comme le jeune journaliste Hugo Travers, risque bien d’enlever de la légitimité à cette opération de communication qui est déjà fortement critiquée sur Twitter.

David-Julien Rahmil - Le 26 oct. 2020
À lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.