boule-cristal-tiktok

L’algorithme de TikTok vous envoie-t-il des messages de l'univers ?

De plus en plus d’utilisateurs pensent que l’algorithme de TikTok possède une forme de magie divinatoire comparable au jeu du tarot.

« C’est une histoire de dingue, indique François* 33 ans. Alors qu’une personne proche de moi a subi une opération l’obligeant à porter pendant quelque temps un dispositif médical bien particulier, mon fil TikTok m’a proposé des vidéos d’influenceuses qui vivaient la même chose et qui tenaient des discours de vulgarisation sur ce sujet ultraspécifique. Je n’ai pourtant jamais fait de recherche là-dessus sur la plateforme et je n’avais jamais vu de vidéos sur ce sujet-là avant l’opération. J’en suis venu à me demander si l’algorithme ne m’envoyait pas des messages. »

« Docteur TikTok voit dans l'avenir et fait revenir l'être cher »

À mi-chemin entre l’émerveillement et la parano, il est fort possible que vous ayez déjà lu ou entendu ce type de témoignage. De la même manière que l’on a constamment l’impression qu’Instagram nous écoute, TikTok laisse à tous ses utilisateurs une drôle d’impression ; celle que la plateforme nous connaît mieux que nous-mêmes et que son algorithme nous envoie du contenu qui entre très fortement en résonance avec nos vies privées, au point qu’elle jouerait un rôle de divination. 

Dans les médias, beaucoup d’articles font écho de ces drôles de coïncidences, semblables à des synchronicités jungiennes. En juin 2021, le journaliste de GQ Louis Hanson trouvait déjà étrange le fait que la plateforme lui suggère des vidéos sur des microcomportements qu’il pensait être le seul à avoir comme, par exemple, faire semblant d’être surpris quand un serveur lui apporte un plat au restaurant.

« Si tu es tombé sur cette vidéo, c’est qu’elle t’était destinée »

Dans la partie de TikTok réservée aux adeptes du New Age, cette idée selon laquelle l’algorithme serait une force spirituelle qui délivre des messages aux utilisateurs aux bons moments est devenue une sorte d’évidence. Beaucoup d’influenceurs démarrent leur vidéo en déclarant : « Si tu es tombé sur cette vidéo, c’est qu’elle t’était destinée. Arrête de scroller et écoute ce que j’ai à te dire ». Pour les adeptes des lois de l’attraction, cette idéologie selon laquelle l’univers se plie à nos pensées, alors il existe une certaine logique : l’algorithme de TikTok reflétant notre personnalité pourrait répondre à nos envies ou à nos interrogations. De manière plus prosaïque, l'application aurait tout un tas d'outils pour viser juste et vous donner la bonne info au bon moment.

L'algo qui m'aimait...

La chose est connue : tous les utilisateurs débutants commencent avec la même expérience sur TikTok. Les premières vidéos qui apparaissent sont issues de comptes possédant énormément d’abonnés et présentant toujours un contenu semblable. Il faut passer les vidéos de jeunes femmes qui se dandinent ou de pranks filmés en accéléré pour que TikTok commence à proposer du contenu plus spécifique. C’est notamment le watch time (le fait de regarder la vidéo jusqu’au bout) et notre engagement (le fait de liker, partager ou commenter la vidéo) qui va donner des indices à l’algorithme. Il va pouvoir déterminer ce qui nous fait rester ou partir d'une vidéo. Si vous êtes un utilisateur de longue date, il est d’ailleurs facile de repérer les moments où la plateforme vous propose un nouveau type de contenu susceptible de vous plaire. 

Le reste tient aussi d'une part de suggestions et d’interprétation. Comme dans les arts divinatoires, chacun peut interpréter les hasards et autres coïncidences comme des messages de l'univers.

... l'appli qui aspire mes données

Reste à convenir que TikTok est une application littéralement à votre écoute. Depuis 2020, on sait que la plateforme peut activer le microphone des smartphones même quand vous n’êtes pas en train de scroller les vidéos. Les utilisateurs d’iPhone sont protégés, mais ceux qui sont sur Android sont donc susceptibles d’être enregistrés à leur insu. Et ce n’est pas tout. TikTok utilise aussi ce qu’on appelle des traqueurs tiers qui renseignent l’entreprise sur votre activité en ligne hors de son application. D’après un rapport du site URL Genius, 13 traqueurs sur les 14 que compte TikTok enregistrent vos recherches Google, votre localisation, etc. Quand on comprend à quel point chaque utilisateur est espionné par l’application, alors la magie tend légèrement à disparaître. 

  • Le prénom a été modifié

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.