une illustration de femme pris au piege

Harcèlement, complot et prison ferme : le récap de l'affaire Marvel Fitness

© Ponomariova_Maria via Getty Image

Condamné à de la prison ferme pour harcèlement en ligne, le youtubeur Marvel Fitness continue d'être soutenu par une grande partie de sa communauté qui crie au complot. Retour sur cette affaire.

Recap' de l'affaire

Habannou S., connu sous le pseudo Marvel Fitness est un youtubeur suivi par 146 000 abonnés. D’abord spécialisé sur le sport, son contenu s’est peu à peu tourné vers la critique d’autres youtubeurs et le commentaire de « dramas » (histoires de tromperies ou de trahisons). Il a été reconnu coupable mardi 22 septembre d’avoir envoyé des milliers de messages insultants pendant plusieurs mois à 6 femmes et 3 hommes. Il est aussi responsable d'avoir envoyé sa communauté faire des raids sur les comptes Facebook ou Instagram des victimes, afin de multiplier les messages d'insultes. Certaines victimes ont subi ce harcèlement pendant  près de 3 ans. 

Une décision de justice exemplaire

Pour la première fois, la justice a décidé de punir fortement ce comportement. Habannou S. a écopé d'une peine de deux ans d’emprisonnement, dont un an ferme avec mandat de dépôt, assortis d’un sursis probatoire de trois ans. C'est plus que ce qu'avait demandé le parquet. Il faut dire qu'il est rare que de telles affaires soient débattues au tribunal et que le crime même de cyberharcèlement n'est officiellement reconnu par la justice que depuis juin 2020. 

Devant la sévérité de la peine, les nombreux fans du youtubeur condamné ont immédiatement crié à l’erreur judiciaire, devant le tribunal et sur les réseaux sociaux. D’après la plateforme de surveillance des réseaux sociaux Visibrain, l’affaire a généré 232 443 tweets depuis le début de la semaine. Parmi ces posts, 86 809 soutiennent le YouTubeur sous le hashtag #FreeMarvel, soit près de 40% des posts publiés sur l'affaire. 

Quand Twitter crie à l’injustice

L'une des plaignantes, Aline Marganne a notamment fait l'objet de 77 602 tweets dans laquelle elle se retrouve insultée et traitée de menteuse. De nombreux internautes mais aussi des comptes influent évoquent même un complot à l’encontre du youtubeur harceleur, ainsi que des vices de procédures, mis en avant par l’avocat de Habannou S. et non considérés par la justice.Il faut dire qu'une grande partie de ses fans radicalisés fréquentent les forums 18-25 de jeuxvideo.com, bien connus pour sa contre-culture masculinistesUne pétition demandant sa libération a d'ailleurs déjà recueilli plus de 15 000 signatures, montrant qu’entre Internet et la justice, le divorce est plus que consommé.

commentaires

Participer à la conversation

  1. wesh dit :

    vous laissez le nom complet de la victime du harcèlement, merci de l'enlever.

  2. Todt dit :

    Fans "radicalisés"? Je ne pense pas que ce mot soit approprié dans cette situation Mr le jounaliste (ou pigiste de chantier) . Soyez un peu plus neutre dans votre commentaire (la base du travail du journaliste) et arrêtez d'employer des mots dont vous ne maîttisez pas la définition.
    "Radicalisé" mais allo quoi !

  3. Toto dit :

    J'ai connu Marvel sur un live +among us le dimanche avant son procès. J'ai appris son histoire avec les vidéos YouTube. J'ai bien regardé les différentes vidéos YouTube, car les vidéos des plaignants sont des mises en scène avec plusieurs vidéos coupés et hors contextes. Exemple tout bête Marvel dit "si tu viens a paris on va se tapper, je rigole hein c'est une blague" sur la vidéo il n'y a que "si tu viens a paris je vais te tapper" bref il ne s'agissait rien de plus qu'un clash entre deux camps et marvel a été courageux car justement il y avait 9 influencer contre lui d'ailleurs sa chaîne a été fermé une première fois quand aline a demandé à sa communauté de signaler sa chaîne. Bref la vérité prend l'escalier...

  4. FREEMARVEL dit :

    FREEMARVEL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.