Une pieuvre Xi Jinping et Vladimir Poutine

Qu'est-ce qu'EpochTimes, le média de désinformation le plus influent de France ?

Classé premier devant FranceSoir dans le top des sites de désinformation les plus influents en France, ce média international est issu d’un mouvement politique et religieux chinois. 

Chaque année, l’entreprise NewsGard spécialisée dans l’évaluation de la fiabilité des sources d’information livre son classement des meilleures et surtout des pires sites médias de France. Pour ce palmarès 2022 des sites de désinformation les plus influents sur les réseaux, le média complotiste FranceSoir a laissé la première place à EpochTimes, un site très peu connu du grand public. Pour arriver à ce résultat, NewsGard a pris en compte l’engagement, c’est-à-dire le nombre de likes, partages et commentaires, s’élevant à 5,6 millions, sur Facebook et Twitter.

Qui est derrière EpochTimes ?

Quand on jette un premier coup d’œil à la page d’accueil du site, l’aspect désinformationnel n’est pas tout de suite évident. Sous son slogan un peu pompeux « vérité et tradition », on trouve des articles sur les boulangers qui risquent de mettre la clé sous la porte à cause des prix de l’énergie, mais aussi sur le trafic d’organes en Chine ou les mouvements politiques au sein du parti communiste chinois. Rien d’étonnant à cela, puisque EpochTimes est un média international chinois anticommuniste monté par le mouvement ésotérique Falun Gong. Longtemps persécuté en Chine, ce mouvement a essaimé partout dans le monde et mène une lutte politique, mais aussi culturelle vis-à-vis du pouvoir en place. Pour la petite histoire, c’est la même organisation qui se trouve derrière les spectacles Shen Yun – dont les publicités vantant une Chine « avant le communisme » – et inonde l’espace public depuis des années. Véritable pieuvre médiatique, EpochTimes est présent dans 35 pays. 

Une forte inclinaison pour Trump et Qanon

Derrière une façade médiatique qui paraît généraliste et assez classique, EpochTime est en fait un relais fidèle de diverses thèses complotistes. D’après le spécialiste en désinformation Tristan Mendès France, le média a largement épousé l’idéologie trumpiste après que ce dernier s’est positionné en adversaire de la Chine. « Ils sont un accélérateur des idées d’extrême droite à l’international et en Europe, indique-t-il, et ont propagé beaucoup d’idées issues du mouvement QAnon. Je pense qu’ils font feu de tout bois, du moment que ça va contre les intérêts de la Chine. Tout l’épisode du Covid leur a permis de gagner en traction ». Ce relais vers des idéologies extrêmes, on le découvre surtout sur la page YouTube du média. On y trouve des invités comme Alexandre Havar, avocat vivant à Moscou, membre de l’Opus Dei, branche sectaire du catholicisme qui oppose le « génie russe » face à la décadence occidentale, Ariane Bilheran, psychologue convaincue de l’existence d’un plan mondial permettant de livrer des enfants à une élite pédophile, ou bien Diane Protat, avocate de l’association Bon Sens, proche de FranceSoir

Pendant ce temps, au Complotistan

En dehors d’EpochTimes, on retrouve une grande variété de sites et de blogs parmi les 10 désinformateurs les plus influents. FranceSoir reste solidement ancré en seconde position, suivi par Le Média en 4-4-2, tenu par Marcel Dubreuil, proche de la sphère Soral et Dieudonné, à destination d’un public Gilets jaunes, TVL, une sorte de Web TV d’extrême droite ou bien encore la version française de RT, la chaîne de télévision pro russe qui continue de fonctionner en ligne. 

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.