L'environnement, ce sujet qui passionne tout le monde… sauf les médias

Malgré une forte progression sur 10 ans, les sujets sur le climat et l'environnement peinent à être visibles dans les grands médias.

L’environnement et le dérèglement climatique sont devenus en l’espace de quelques années, les sujets de préoccupation prioritaires des Français. Pourtant, une étude de l’organisme Reporters d'Espoirs vient de mettre en lumière le flagrant retard de traitement accumulé par nos médias. Loin de faire les gros titres, les sujets sur le climat sont toujours sous-traités, à cause de leur complexité mais aussi du manque de solutions transversales

1% des sujets des JT

Les plus mauvais élèves sont les matinales radios dont les journaux de 8h représentent généralement des forts pics d’audiences. Ces derniers ne comportent qu’entre 0 et 1,3 % de sujets concernant le climat. 

Quand on se concentre sur les chroniques radio, les résultats sont meilleurs. Plus nombreuses, elles évoquent régulièrement les enjeux climatiques. Cela concerne 48% des sujets abordés par La minute verte de Jean-Mathieu Pernin sur RTL, 30% des chroniques de L’édito Carré de Mathieu Vidard sur France Inter, ou bien 17% des chroniques Objectif Terre de Géraldine de Mori sur RMC

La presse quotidienne nationale est plus impliquée avec 3,8 % des articles qui sont consacrés à ce type de sujet. Du côté de la télévision, les chiffres ne sont pas bons puisque seul 1% des sujets des JT de TF1 et France 2 évoquent le climat. Sur les chaînes d’information en continu, le chiffre s’élève à 2%. On peut noter l'effort du journal Le Monde qui est le seul à afficher le chiffre de 5% de ses sujets consacrés à l'environnement.

L’étude note aussi que les quotidiens régionaux et les journaux télévisés sont les médias qui mettent le plus en avant des sujets « constructifs », c'est-à-dire, des tentatives de réponses ou des initiatives concrètes pouvant lutter contre la pollution ou le dérèglement climatique.

L'effet Greta Thunberg

Pourtant, le sujet semble bien passionner les foules. Avant la crise du Covid-19, un sondage Ipsos pour Les Echos révélait que 43 % des personnes interrogées faisait passer ce sujet avant le pouvoir d’achat et la santé. Même après la crise sanitaire, 30 % des Français considèrent l'environnement comme prioritaire et le placent en troisième position. 

Le constat peut sembler décevant, mais l’étude de Reporters d’Espoirs nuance quelque peu le propos. Sur 10 ans, le nombre de sujets dédiés à l’environnement a augmenté dans tous les médias. Dans les JT de TF1 et France 2, on compte entre 2,5 et 3 fois plus de reportages dédiés au climat. Dans la presse quotidienne nationale, cette progression est multipliée par 7. Ce qui motive cette progression ? L’apparition de Greta Thunberg dans le champ médiatique. Les grèves pour le climat organisées par l'adolescente suédoise se sont imposées comme LE grand sujet. Les évènements institutionnels comme les COP25, les publications scientifiques sur les océans ou l'utilisation des terres complètent le tableau.

À lire aussi

Ce site utilise Google Analytics.