habillage
pop corn

Facebook Watch va-t-il avoir la peau de la télé traditionnelle ?

Le 4 sept. 2018

Le 29 août 2018, Facebook Watch a débarqué sur mobile. Éric Scherer, Directeur de l’innovation et de la prospective à France Télévisions, est soucieux. Il nous confie ses inquiétudes. 

« Vous avez aimé Netflix ? Vous allez adorer Facebook Watch ! » Non, ne croyez pas qu'Éric Scherer est dithyrambique sur la sortie de la plateforme vidéo de Facebook. Il est même plutôt tendu. Le Directeur de l’innovation et de la prospective de France Télévisions voit d'un mauvais oeil la sortie de Facebook Watch. Pour celui qui est aussi animateur du blog Meta-Media, la nouvelle plateforme vient concurrencer directement YouTube, et Netflix, mais aussi la télé traditionnelle. À armes inégales.

Car il faut rappeler que pendant que l'on demande un - très - gros effort budgétaire à France Télévision (190 millions d'économies d'ici à 2022), Facebook et Netflix dépensent allègrement leurs dollars. Le premier dans le financement d'émissions avec de grands médias américains (dont nous vous parlions dans « Chéri·e, y'a quoi ce soir sur Netflix ?» ). Le second, dans la création de fictions, films et documentaires originaux pour 12 à 13 milliards (oui, oui), pour atteindre 22,5 en 2022.   

Une nouvelle concurrence pour la télé traditionnelle 

Pour Éric Scherer, Facebook est « le nouveau kiosque de l'info » et Facebook Watch une vraie menace. « Ce qui m'inquiète le plus, et ce qui me semble le plus dangereux, c'est la potentielle puissance de partage, phénoménale, extrêmement destructrice. C'est un acteur de plus qui vient concurrencer le temps et l'attention, la vraie bataille. » Une portée impossible à atteindre pour la télé, selon lui. 

Netflix first 

Et il n'y a pas que Facebook Watch qui inquiète celui qui se décrit comme un « corporate hacker » sur Twitter. « Après avoir gagné la bataille des fictions, Netflix arrive sur des programmes de flux, la télé-réalité et de talk-shows. J'ai eu l'occasion de les voir en avant-première. Même moi, qui me fous de la magie ou de la cuisine, ai été bouche bée tant c'était qualitatif. Et quand je dis bouche bée, c'est pour ne pas pleurer. Ça va être extrêmement spectaculaire. » De là à avoir raison de la télé traditionnelle ? 

----------------------------------

Crédit photo : Getty images

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.