3 objets made in France qui nous préparent pour un monde sans contact

Le monde d’après sera celui de la distanciation physique, et les makers en tout genre n’hésitent pas à nous proposer des outils pour s’assurer que nous respections bien les mesures d’hygiène imposées.

Yanook, le crocher personnel hygiénique multifonctions

Le capitaine crochet avait tout compris : avec son « crochet hygiénique », Yanook veut éviter à nos doigts délicats d’entrer en contact avec quoi que ce soit. Poignées de porte, digicodes, interrupteurs, robinets… tout est pensé pour que nous ne touchions rien directement.

Petit plus : quand la pandémie sera finie, le Yanook pourra toujours servir, puisqu’il fait aussi office de décapsuleur.

Le Mascotto, pour séparer conducteur et passager

Le Mascotto (pour « masque auto ») a vu le jour pour aider les personnes qui ont besoin d’être au moins deux dans leur véhicule dans le cadre professionnel. Artisans, livreurs, taxis, VTC, auto-école… les professions concernées sont nombreuses. Stéphane Conord a pensé à récupérer les bâches cristal utilisées sur les cabines des bateaux pour créer des cloisons entre conducteur et passager. L’écran s’installe à l’aide d’aimants, d’élastiques et de ventouses pour le pare-brise et peut être adapté à n’importe quel véhicule.

Keyck, la pédale qui rencontre un succès international

Sébastien Cuquemelle, président de la société Probent basée à Cherbourg, a mis au point une solution simple pour qu’on n’ait plus à poser la main sur les poignées de porte. Désormais, nous les ouvrirons… avec les pieds. Baptisée Keyck, sa pédale a été spécialement conçue pour les entreprises (qui doivent répondre à de nombreuses contraintes avant d’accueillir de nouveau leurs équipes) et les milieux médicaux et paramédicaux. Elle est reliée à la poignée par un petit câble. Disponible au prix de 48 euros, cette invention a déjà été vendue à 600 exemplaires et séduit même à l’étranger : aux États-Unis, un distributeur propose d’en acheter plusieurs centaines.

À lire aussi

Ce site utilise Google Analytics.