premium1
premium1
Miranda et son mari Steve, dans la série Sex and the city

Quand les femmes gagnent plus que leur compagnon, elles mentent sur leur salaire

Le 7 sept. 2018

C’est encore loin d’être la norme, mais de plus en plus de femmes gagnent plus que leur compagnon. On pourrait s’en féliciter... Sauf qu’en réalité, le sujet est tabou des deux côtés !

Une étude menée par le Census Bureau s’est intéressée à la façon dont les couples hétérosexuels appréhendent les différences de salaire quand la femme gagne plus que son compagnon. Résultat : c’est dur à assumer, pour les deux membres !

« Manning up » & « Womaning down »

Les deux chercheuses à l’origine de l’étude, Marta Murray-Close et Misty L. Heggeness, ont comparé les déclarations de couples dont la femme gagne plus que son compagnon avec les données fournies par les services d’impôts. Ainsi, les femmes avaient tendance à baisser leur salaire de 1,5% et les hommes à gonfler le leur de 2,9%.

Un phénomène qu’elles appellent « manning up » et « womaning down ».

Une nécessité plutôt qu’une ambition

Car oui, les temps changent ! En France aussi : aujourd’hui, environ un quart des femmes gagnent plus que leurs compagnons. C’est ce que nous explique Milan Bouchet-Valat, chercheur à l’Institut National d’Études Démographiques (ined). La proportion vous paraît faible ? Dans les années 80, elles n’étaient que 10% !

Il admet que la situation est paradoxale. « Il y a une trentaine d’années, les femmes étaient clairement en position d’infériorité par rapport aux hommes en termes de diplômes, de profession et de revenus ». Aujourd’hui, les choses bougent dans la plupart des pays du monde : « les femmes sont plus diplômées en moyenne que les hommes ». Le phénomène est majeur, et ne se traduit pourtant pas dans les sphères professionnelles. Les postes à hautes responsabilités et salaires élevés sont, encore en majorité, confiés aux hommes.

Et les situations inverses ne sont pas toujours désirées.

« Il y a des travaux qui montrent qu’en France, quand on se retrouve dans une situation où la femme gagne plus que son partenaire, c’est parce que celui-ci a rencontré un problème dans sa carrière ou que la femme se retrouve face à une opportunité particulièrement intéressante ». Ce ne serait donc pas par ambition, mais par nécessité qu’une femme gagne plus que son compagnon...

« Les femmes, de par leur éducation et leurs diplômes, ont plus d’opportunités qu'avant ». 

Se conformer à une norme sociale

En attendant, il faut croire que l’on préfère mentir pour se conformer à une norme sociale ! « Même quand on ne la respecte pas... ». Un constat partagé par Marianne Bertrand, professeure d’économie à l’Université de Chicago dans les colonnes du New York Times. « Quand une norme genrée est enfreinte, il y a un comportement qui vise à compenser la perte d’utilité ressentie par le mari qui se met en place ».  

RDV dans 30 ans !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.