Justine Lindsay

Justine Lindsay est la première pom-pom girl ouvertement trans de la NFL

© © Justine Lindsay - Instagram

La saison de la NFL ne commence qu'en septembre, mais Justine Lindsay vient d'ores et déjà d'entrer dans l'histoire en devenant la première pom-pom girl ouvertement transgenre de la ligue. Une première pour la ligue de football américain.

Si la saison de football 2022 ne reprend pas avant septembre, la trêve 2022 de la NFL (la ligue d’équipes professionnelles de football américain) restera cependant dans l'histoire. En effet, selon Buzzfeed, Justine Lindsay est devenue la première femme trans à rejoindre les TopCats, l’équipe de pom-pom girls des Carolina Panthers.

La première cheerleader transgenre de la NFL

Plus tôt dans l'année, Lindsay avait annoncé sa nomination aux TopCats dans une publication Instagram. La jeune femme de 29 ans en avait profité pour faire son coming out trans. Les révélations de Lindsay, pendant le processus de candidature, ne semblent pas avoir effrayé Chandalae Lanouette, la directrice des TopCats pour qui l’intégration de la cheerleader dans son équipe était une évidence. « Mon objectif est de créer une équipe d'individus qui sont un feu absolu sur le terrain, mais qui sont des êtres humains incroyables dans le vestiaire, de bons amis, de bonnes personnes, et à la fin de la journée, vous devez d'abord franchir la porte pour arriver à cet endroit, a-t-elle déclaré à Buzzfeed. Une décision courageuse au sein d'une NFL réputée pour son conservatisme, comme le soulignait le quotidien Los Angeles Times dans un article sur le Super Bowl 2022.

Les pom-pom girls noires minoritaires dans la NFL

La nomination de Justine Lindsay est également un autre signal fort envoyé cette fois-ci aux minorités afro-américaines, rares au sein des équipes de cheerleaders. Dans son interview à Buzzfeed, Lindsay a déclaré qu'elle était ravie de briser les barrières. « Je pense que plus de gens ont besoin de voir ça. Ce n'est pas parce que je veux de la reconnaissance. C'est juste pour montrer ce qui se passe dans le monde. »

Justine Lindsay arbore fièrement sa coupe chauve liée à une calvitie précoce. Elle veut « inspirer d'autres jeunes filles également chauves et qui ne sont peut-être pas sûres d'elles » .

La jeune femme n'a pas hésité à recadrer ses détracteurs : « Merci à tous mes ennemis qui pensent que je porte préjudice à l'organisation, ce n'est clairement pas le cas » , a-t-elle déclaré sur son compte Instagram. Son discours a d'autant plus de force qu'il intervient presque simultanément à l'annonce du projet de loi transphobe interdisant aux filles transgenres de participer à des sports scolaires et qui vient d'être adopté par la Chambre des représentants de l'Ohio.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.