habillage
premium1
premium1
Uber Toyota livraisons

Mobilité : les concepts étonnants du CES 2018 qui pourraient bientôt arriver

Le 12 janv. 2018

Cette année, le Consumer Electronic Show de Las Vegas fait la part belle aux moyens de déplacement innovants. Des concepts originaux comme autant de tentatives pour réinventer la mobilité.

Le CES est l’occasion de comprendre comment les constructeurs anticipent la manière dont se déplaceront les humains dans un futur proche. Les marques tentent de proposer des produits commercialisables dans les 2 ou 3 années à venir.

Au-delà des Proof of Concept (ou démonstration de faisabilité), les professionnels de la mobilité s’ancrent dans le réel. Les projets présentés ne cherchent plus à renverser la mobilité mais à adapter la technologie à nos habitudes. Une piqure de rappel qui signe la fin des utopies ?

La voiture sans volant

Le constructeur américain General Motors présente un concept d’automobile sans aucun volant ni pédales d’embrayage/accélérateur/frein. Sa filiale baptisée Cruise a développé un concept de voiture entièrement électrique autonome, Cruise AV.

Le prototype pourrait être commercialisé d’ici 2019. Le groupe GM a d’ores et déjà demandé des autorisations de circulation auprès du gouvernement américain pour mettre en service son modèle.

Le taxi volant

Pour éviter les bouchons, à l'avenir on pourrait préférer passer par les airs ! L’an dernier, le Volocopter avait déjà été présenté à la presse mondiale. Cette année, l’entreprise a démontré que ce véritable taxi volant était fonctionnel. Le principe est de proposer un véhicule personnel permettant de réaliser de courts trajets au-dessus de zones régulièrement embouteillées. Le mythe de la voiture volante est toujours vivant !

La voiture avec un seul siège

Pour limiter l’impact écologique des déplacements quotidiens, pourquoi ne pas créer des véhicules qui ne peuvent accueillir qu’une seule personne ? Tel Han, n’importe qui peut embarquer dans sa Solo électrique et effectuer le trajet domicile-travail sans créer davantage de bouchons.

Le postulat d’ElectraMeccanica Vehicles, le concepteur canadien du modèle, est de considérer que la plupart des véhicules actuels ne sont occupés que par une seule personne lors des liaisons récurrentes. Autant donc créer des modèles plus petits et moins énergivores.

Le bus autonome

Uber a annoncé la signature d’un partenariat avec Toyota en vue de développer des navettes autonomes capables de se charger d’effectuer des livraisons à domicile. Le concept ne répond pas à la problématique de la congestion des réseaux routiers mais limite le nombre de véhicules chargés d’acheminer des biens.

 

La fin du rêve ?

Le secteur de la mobilité s’ancre dans le concret. Incidemment, d’autres projets, plus prospectifs ou novateurs, comme ceux d'IDEO, demeurent sur la touche. Par le passé, des spécialistes ont imaginé rendre mobiles de manière quasi-permanente les humains. Les concepts faisaient alors référence à des bureaux, des lits, des cinémas, des cafés roulants… De quoi repenser totalement la mobilité en rendant la notion même de trajet superflue.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour