premium 1
premium 1 mobile
L'artiste Stelarc, nu, suspendu par le dos

Les artistes à ne pas manquer au festival des Bains Numériques

Le 6 juin 2018

Rendez-vous de la création numérique contemporaine, la biennale des Bains Numériques réunira une dizaine d’artistes sous la thématique « Human Future » du 14 au 17 juin. Concerts, installations, performances… C’est à Enghien-les-Bains, c’est gratuit et on y sera !

La 10ème édition s’annonce rythmée. Aux Bains Numériques d’Enghien-les-Bains, ville UNESCO des arts numériques depuis 2013, un parcours scénographié de 4 jours rassemblera une dizaine d’artistes dont quelques têtes d’affiche bien connues de la biennale. Le pionnier de l’Art Tech Miguel Chevalier y expose ses fleurs virtuelles chatoyantes, ORLAN nous propose d’envisager l’immortalité avec sa « pétition contre la mort » et les exosquelettes et autres bras mécaniques de l’artiste Stelarc aborderont l’inquiétante « obsolescence » du corps…
Teaser Bains Numériques - 10ème édition - 14-17 JUIN 2018

Ce que l’on aimerait voir…

Parmi les prestations que nous attendons aussi de pied ferme, celle de Stéphane Simon et de son projet « In Memory of Me ». Abécédaire des gestes inédits nés avec la pratique du selfie, ce dernier met en scène une série anachronique de statues grecques en train de se prendre en photo.

Dans l’exploration de nouvelles grammaires, les artistes, chorégraphes et chercheurs du lab N+N Corsino ne sont pas en reste et proposeront deux chorégraphies interactives hybridées entre danse et écriture.

En ouverture de la biennale, la chanteuse « IA », un hologramme doté d’intelligence artificielle présentera son nouveau concert live « ARIA » avant de partir pour une tournée mondiale de 30 dates. Au croisement des arts vivants, du cinéma, de la musique et de nouvelles technologies de mise en scène (holographie, mapping, 3D…), cette coproduction franco-japonaise propose une expérience immersive au sein de laquelle la pop star virtuelle est capable d’interagir avec son public.

Comment penser et imaginer l’Homme dans l’urbanité de demain ?

Grand thème de cette 10ème édition, « Human Future » nous incite à réfléchir aux transformations amorcées par la révolution numérique. IA, big data, robotique… « Un changement de paradigme, une mutation s’est opérée avec la 4ème révolution industrielle », explique Dominique Roland, directeur du Centre des arts d’Enghien-les-Bains et directeur artistique de la biennale. « Il importe aujourd’hui, plus que jamais, de replacer la culture au centre. Le consumérisme est encore roi, tout se jette, rien ne dure… on renie notre mémoire en quelque sorte. Il faut aller vers un artisanat des industries culturelles, repenser nos systèmes de production et penser que la culture est un élément central dans cette chaîne de valeur ». Homme du futur et création numérique durable seront donc au menu de cette 10ème édition.


Parisiens, rassurez-vous, Enghien-les-Bains n’est qu’à 12 minutes de la capitale depuis la Gare du Nord.

En savoir plus sur la programmation.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.