habillage
Match de basket à Los Angeles
© NeONBRAND via Unsplash

WTF : cette appli vous vend des extraits de match

Le 17 sept. 2020

Les cartes façon Panini font un revival virtuel sur la blockchain. Dernier exemple de cette nouvelle tendance : l’application NBA Top Shot qui permet aux fans de posséder, collectionner et échanger les actions marquantes d’un match de basket.

La joie de déballer son sachet Panini et de coller soigneusement sa nouvelle image (brillante de préférence) dans un album. L’entreprise américaine Dapper Labs mise sur ce petit plaisir de collectionneur. Elle vient de lancer aux États-Unis l’application NBA Top Shot en partenariat avec la ligue de basket américaine. Cette appli permet aux fans d’acheter des extraits de match, ou plutôt des « highlights », c’est-à-dire les moments forts comme un panier ou un dribble réussi, explique un article de The Hustle repéré par Korii.

Les highlights comprennent une photo, une courte vidéo et quelques données contextuelles sur le match.

Les packs de ces « cartes » virtuelles sont vendus entre 9 et 200 dollars, rapporte Tech Crunch. Elles peuvent être ensuite échangées entre utilisateurs, éventuellement en faisant un profit, note Korii.

Collectionner des chatons virtuels

Axiom Zen (la maison mère de Dapper Labs) s’était faite connaître en 2017 avec le lancement de CryptoKitties, un jeu mi Pokemon-mi Tamagochi basé sur la blockchain, une technologie sécurisée de stockage et d’échange de données. Le principe ? Acheter des chatons virtuels en ether (une cryptomonnaie), puis les élever et les collectionner. Le jeu avait connu un succès fulgurant lors de son lancement. Il avait généré près de 5 millions de dollars en un mois. Aujourd’hui, CryptoKitties cumule 40 millions de dollars de ventes et près de 2 millions de chatons, avance Dapper Labs sur son site web.

Les « highlights » de NBA Top Shot sont eux aussi stockés et échangés sur une blockchain. Un moyen d’attester leur authenticité et d’éviter qu’ils soient dupliqués. Toutefois, cela ne signifie pas que l’utilisateur possède un droit sur les vidéos. Et cela n’empêche pas que les images des matchs soient diffusées sur YouTube ou autres.

NBA Top Shot pourrait paraître absurde. À quoi bon posséder un extrait de match que l’on peut voir et revoir gratuitement ? Dapper Labs mise sur la frénésie collectionneuse de certains fans de sports. Après tout, ils sont déjà prêts à dépenser beaucoup d’argent pour posséder un maillot vintage, une carte de baseball collector… alors pourquoi pas un extrait de match sur une application.

« Non-fungible token », le nouveau marché qui pèse

Tech Crunch précise que d’autres organisations sportives s’intéressent à ce concept d’objets virtuels à collectionner. Le Bayern de Munich, la Juventus et d’autres clubs de foot ont lancé en partenariat avec des sociétés spécialistes de la blockchain des cartes virtuelles à l’effigie des joueurs sous forme de token ou jeton « non fongible ». Contrairement aux bitcoins qui ont tous la même valeur, les non-fungible token (NFT) ont des caractéristiques uniques et ne peuvent pas être interchangés. Au-delà du sport, d’autres jeux de cartes ou objets à collectionner se développent sur ce principe. L’un des plus populaires s’appelle Cryptopunk : 10 000 petits personnages pixelisés (et un peu moches) à collectionner.

Selon le site Bitcoin.com, le marché des « non-fungible token » est en plein boom. Il aurait généré 1 million de dollars de ventes en une seule semaine début septembre.

Marine Protais - Le 17 sept. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.