habillage
premium
premium
Une jeune femme marche sur des rails de trains entourés de verdure
© Etienne Boulanger via Unsplash

6 tech ludiques pour se promener autrement

Le 10 juill. 2020

Plutôt que d’aller le plus rapidement possible d’un point A à un point B grâce à un itinéraire Google Maps, voici six applications qui proposent d’utiliser un navigateur GPS ou une boussole numérique pour jouer, flâner, se perdre…

Dérive, pour les flâneurs

Le collectif Hérétique décrit son premier projet, Dérive, comme un questionnement sur l’emprise de la technologie sur notre quotidien. Cette application gratuite, lancée le 8 juillet, se veut un anti Google Maps. Plutôt que de calculer l’itinéraire le plus efficace possible, Dérive se contente d’afficher une direction et la distance pour arriver à la destination. Le but ? Laisser l’utilisateur choisir le chemin qui l’inspire. « C’est l’utilisateur qui donne le rythme, pas l’algorithme », explique Hérétique. L’application permet aussi de partager une destination avec une autre personne. Il est possible de ne pas lui dévoiler l’adresse exacte, mais simplement la direction.

Le GPS drawing, pour les sportifs-créatifs

Une drôle de tendance dont nous vous parlions ici. Elle consiste à réaliser une figure avec son GPS en courant (ou en marchant, ça fonctionne aussi). Plusieurs applications peuvent être utilisées : Strava, Maps.me, ou encore Geo Velo. De quoi passer par des chemins inédits pour le bonheur de dessiner un raton laveur, un dinosaure… ou un pénis. Et de poster sa création sur les réseaux avec le hashtag #gpsarts.

Le Géocaching, pour les familles

C’est une sorte de chasse au trésor géante. Des millions de trésors (généralement des petits bibelots cachés dans des contenants appelés géocaches) sont dispersés un peu partout dans le monde. L’application Géocaching permet de les repérer sur une carte. Une fois trouvés, les joueurs doivent inscrire leur nom sur un registre placé dans la géocache. La tendance fait le bonheur de la presse locale en cet été spécial crise du Covid. Chacun propose son petit itinéraire de Géocaching pour ces vacances qui s’annoncent très franco-françaises.

Flash Invaders, pour les yeux de lynx

Vous avez sans doute remarqué les petites mosaïques de l’artiste Invader en vous promenant dans Paris (ou toute autre grande ville d’Europe, et d’ailleurs). Depuis quelques années certains sont devenus des adeptes de la chasse à ces petites créatures de l’espace. Une fois l’application Flash Invaders téléchargée, il suffit de prendre en photo une mosaïque, l’appli la reconnaît automatiquement et attribue des points aux joueurs.

Les jeux en réalité augmentée, pour les collectionneurs

Souvenez-vous l’été 2016, vos yeux rivés sur la map de Pokemon Go. Ce M. Mime attrapé au recoin d’une rue de Porto vous a plus marqué que le Pont Dom-Luís (bon ok, je parle de moi). Certains sont encore bien accros  au jeu de Niantic : un milliard de dollars ont été dépensés par les joueurs en 2019 selon un rapport publié le 6 juillet. Mais d’autres applications en réalité augmentée ont émergé depuis : comme Harry Potter Wizard Unite où l’on collecte des ingrédients pour potions magiques et autres créatures fantastiques ou Jurrassic World Alive où l’on capture des dinos.

GeoGuessr, pour les flemmards

Pour ceux qui n’ont pas la chance de se déplacer cet été, il est toujours possible de se promener en jouant… depuis son canapé. Le jeu GeoGuessr, qui a refait parler de lui pendant le confinement, téléporte le joueur dans un endroit au hasard via Google Street View et lui demande de deviner le lieu où il se trouve en plaçant un point sur une carte. Plus il se rapproche du lieu exact, plus il obtient de points. GeoGuessr a créé une communauté d’adeptes et est devenu une tendance très suivie sur Twitch, raconte Korii. Depuis 2019, le jeu est passé en mode freemium : il faut payer un abonnement pour jouer plus d’une partie par jour.

Marine Protais - Le 10 juill. 2020
À lire aussi
premium2
premium1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Une autre app très sympathique découverte dans le livre Déclic et dans la même veine : Street Complete sur Android. Une interface ludique à la Pokemon Go qui est reliée à OpenStreetMap et permet de compléter la carte de manière fun et agréable. On y joue très souvent en vacances 🙂