habillage
premium1
premium1
Un homme qui mange un burger
© gilaxia via GettyImages

Dude Diet : ce que la food nous dit des nouvelles masculinités

Le 7 janv. 2021

Que mangent les hommes ? Et pourquoi l’industrie alimentaire leur sert ce régime ? En s’intéressant à la figure masculine du « dude », la chercheuse Emily Contois interroge les liens entre genre, assiette et publicité.

Alors que l’on questionne de plus en plus la notion de genre et son caractère binaire, Emily Contois, spécialiste des médias à l’université de Tulsa, explore la façon dont le genre infuse dans la culture food. Et réciproquement, comment la culture food influence l’idée de masculinité.

Dans Diners, Dudes and Diets paru fin 2020, Emily Contois décrypte comment l’industrie alimentaire tente de façonner une nouvelle masculinité – ou plusieurs. Pour la chercheuse, la figure du dude représente une version moins toxique de la masculinité blanche traditionnelle. C’est-à-dire le mec sympa, pas trop ambitieux, nonchalant et bon vivant. En 2021, le dude, c’est l’acteur Seth Rogen et sa passion pour la poterie et la weed.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Seth (@sethrogen)

Le dude est le représentant d’une alimentation caractérisée comme « comfort food agrémentée d’une tendance compétitive à l’auto-destruction » d’après l’autrice. Pensez donc gros burgers dégoulinants de gras et orgie de hot-dogs. À l’heure de la tendance healthy, le dude est celui qui a le privilège de se détacher de manger de la nourriture malsaine, tout l’inverse des diktats alimentaires toujours imposés aux femmes dans le secteur.

Des régimes, des masculinités

À travers son assiette, le dude met en lumière une facette de la masculinité contemporaine. Mais c’est loin d’être la seule. En opposition à cette figure centrale du dude, Emily Courtois voit également se développer d’autres « régimes de masculinité » qui en disent aussi long sur notre époque. L’adepte du jeûne façon Jack Dorsey qui mise tout sur l’esprit et se détache littéralement des considérations terrestres. L’afficionado du régime paléo qui tente de faire survivre une certaine idée de la masculinité en mangeant comme les hommes préhistoriques. Ou encore l’hyper-productif qui se contente de barres protéinées pour être toujours au top...

Diners, dudes and diets

Diners, Dudes & Diets, Emily Contois, (The University of North Carolina Press, non traduit) 

Alice Huot - Le 7 janv. 2021
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.