habillage
premium1Advertisement
premium1Advertisement
Des cassettes VHS
© Vladimir Sukhachev vie GettyImages

Après les vinyles, les VHS font leur grand retour

Le 3 févr. 2020

Ressortez vos magnétoscopes ! Les VHS reviennent. 

Quand on pense à la bibliothèque de la prestigieuse université de Yale, on imagine des rangées de livres centenaires et des manuscrits extrêmement rares. Mais la bibliothèque abrite également une collection de VHS. Principalement des films d’horreur réalisés dans les années 70 et 80. Des œuvres cinématographiques qu’on ne trouve sur aucune plateforme de streaming. D’après David Gary, le bibliothécaire à l’origine de l’acquisition, il s’agit moins d’archiver des films oubliés que de sauvegarder une esthétique propre au medium. C’était en 2015, et depuis les VHS reviennent en force sur le marché de la seconde main.

Le DVD décline, la VHS revit

D’après les données d’Ebay relayées par le média Micles ventes de cassettes VHS ont augmenté chaque année de 5 % depuis 2016. Alors que depuis 2014, les vente de DVD et Blu-Ray ont chuté de 48 % à cause du streaming, la cassette vidéo retrouve une nouvelle jeunesse et surfe sur la tendance rétro et la nostalgie. Parmi les meilleures ventes sur eBay, on trouve les leçons de peinture « The Joy of Painting » de Bob Ross, qui sont pourtant intégralement disponibles sur YouTube.

Derrière la tendance, un gros business

Le rétro est une tendance, mais c’est aussi un business. Comme les cartes Pokemon qui se vendent à prix d’or, les VHS aussi peuvent rapporter gros. En 2019, une copie de Massacre à la tronçonneuse s’est vendue près de 5 000 $. D’après eBay, quelques VHS se sont même arrachées pour plus de 10 000 $ sur la plateforme. Sur 25 cassettes les plus chères, 22 étaient des films Disney. Un intérêt particulier pour les films de notre enfance en version VHS qui pourrait diminuer avec l’arrivée de Disney+, la plateforme VOD du géant du divertissement.

Sans intérêt en termes de qualité, difficile à conserver dans le temps et très volumineuse, la VHS a le vent en poupe, mais on lui imagine difficilement le même avenir que le vinyle.

Alice Huot - Le 3 févr. 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.