premium1
premium1
mère sur son ordi et fille à l'envers sur le canapé
© Ketut Subiyanto via Pexels

Avec le confinement, vos enfants ne comprennent plus ce que vous faites dans la vie

Le 4 mai 2021

Depuis l'explosion du télétravail, parents et enfants se côtoient autour de la table, que ce soit pour enchaîner les réunions, réviser les multiplications, ou prendre un goûter. Résultat : votre travail ne fait plus rêver vos enfants.

Exposés toute la journée au quotidien laborieux des adultes, les enfants ne considèrent plus du même œil le travail de leurs parents... Et cela peut être vécu comme un vrai choc, voire susciter de la défiance (teintée d'un léger mépris).

De chef des robots à animateur de réunion Zoom

Quoi, ma mère, que je croyais surfeuse professionnelle passe son temps à boire du thé froid devant un écran (la maman en question conçoit des vêtements de sport pour une marque de prêt-à-porter) ? Comment, mon père que j’imaginais parcourir le monde caméra au poing pianote toute la journée sur son ordinateur (le papa en question est journaliste financier) ?

Ainsi, la journaliste Tracy Brown Hamilton s’interroge dans The Washington Post : comment cette observation quotidienne des parents par leurs enfants impacte la perception de leur carrière, et du travail en général ? Avant la pandémie, ses propres enfants pensaient que leur père, en charge de la logistique pour une multinationale qui fabrique des lentilles de contact, chapeautait une armée de robots dans un gigantesque hangar. Réaliser qu'il n'était qu'un maillon dans la chaîne permettant de distribuer des produits aux pharmacies s'est avéré quelque peu décevant...

Pour Kimberly A.S. Howard, professeure agrégée de psychologie à l’Université de Boston, la situation peut cependant être profitable à tout le monde. D’après elle, les enfants sont en capacité de concevoir des idées sur les métiers, non seulement par le biais du « fantasme et de l’imagination », mais aussi à travers ce qui est observable et concret. Il faut attendre quelques années avant qu’ils ne comprennent ce que recouvre par exemple l’acte physique de jouer habilement du clavier. Le télétravail serait donc l’occasion pour les enfants de mieux comprendre ce que font leurs parents, et pour ces derniers d'ouvrir une discussion au sujet de leur emploi : voilà ce que je fais de ma journée, pourquoi je le fais, cela me motive parce que… En résumé, ils trouvent peut-être leurs parents moins cool, mais ils les comprennent mieux.

Dislike Reaction GIF by MOODMAN - Find & Share on GIPHY

Passer la journée devant un ordi, non merci

Attention, fantasmer le monde du travail, le phénomène n'est ni nouveau ni réservé aux enfants. Comme le rappelle The Washington Post, l’étude « Occupational Portrayals on Television: Children’s Role Schemata, Career Aspirations and Perceptions of Reality » publiée en 1995 expliquait déjà comment la télé participe à rendre sensationnel le travail en mettant immanquablement en scène des chirurgiens pratiquant des opérations à cœur ouvert ou des inspecteurs résolvant avec panache des triples homicides.

On comprend alors pourquoi Leo Vijendran, 15 ans, dont le père travaille pour l’Agence spatiale européenne, partage son étonnement avec le média américain quant à l’absence de péripéties induites par ce prestigieux emploi : « Il passe son temps en réunion. Ce n’est pas ce qui vient en tête quand on pense à l’exploration de l’espace… »

Après plus d’un an de travail à la maison, enfants et adolescents revoient la manière dont ils envisagent leur future carrière. Pour Valentina Gultlingen, 14 ans, pas question de passer son temps assise devant un ordinateur. Pour Kimberly A.S. Howard, la pandémie aura aussi servi à exposer les plus jeunes à une vision plus réaliste du travail, en leur dévoilant des pans professionnels, rarement associés au prestige, mais néanmoins importants.

Quitte à tirer une croix sur une potentielle future carrière à la NASA.

Laure Coromines - Le 4 mai 2021
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.