Philippe Mangeot

La politique de l'Insta : le compte de l’ancien président d’Act Up Philippe Mangeot mixe les codes

© Autoportrait

L’ancien président d’Act Up Philippe Mangeot fait de son compte Instagram un média politique et esthétique à la fois. Et on ne peut pas s'en empêcher : on like. Portrait.

Pas de repos, ou presque. @philippe.duke, le compte Instagram de Philippe Mangeot, moque la campagne du ministre de l’Éducation nationale contre l’islamo-gauchisme, photographie un sans-abri, évoque les conditions de travail dans la prépa où il enseigne ou publie des images des expositions qu’il visite. C’est un compte politique et esthétique, engagé et artistique.

« Un repli sur l’intime »

Ancien président d’Act Up-Paris, fondateur de la revue Vacarme, scénariste du film 120 battements par minute, Mangeot sait ce que militer veut dire. D’une voix douce, ce grand gaillard à la tête rasée explique qu’il a créé son compte à un moment où il ne savait plus trop comment se rendre utile. « J’ai quitté Act Up, Vacarme s’est arrêtée, je n’avais plus d’endroit où militer, d’endroit où écrire. Avant d’être un projet politique, mon compte est une forme de repli sur l’intime, avec un côté Caro Diaro de Nanni Moretti. Tout est perdu, on est mélancolique, et Instagram est disponible pour ça. C’est un journal intime traversé par mille trucs, dont les interventions politiques. »

Celui qui concevait les affiches coup de poing d’Act Up-Paris dans les années 1990 peut construire un visuel efficace, trouver un slogan qui marche. « Réfléchir à la production d’image m’amuse, d’autant que les sites d’extrême gauche sont assez moches. » Rien de mieux pour 2022 ? « Si je savais ce qu’il faut faire, où doit aller la gauche, peut-être que je passerais du côté de Twitter. Mais, comme pour l’instant je ne sais pas, je reste du côté d’Instagram, qui est un média plus affectif. »

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.