habillage
premium1
Un ban de poissons némos
© Pratik Mehta via Unsplash

Entreprises : votre organisation n’a aucun sens

Extreme
Le 27 janv. 2020

Dans les organisations actuelles, valider une simple décision exige un nombre croissant d’échanges… au détriment de l’efficacité générale. À l’heure où l’avenir de l’entreprise repose sur son attractivité et sa capacité de transformation, un mot d’ordre s’impose donc : simplifier.

Une tribune de Clara Bufi, Managing Director d’Extreme

Briser les silos pour gagner en agilité

Jamais les entreprises n’ont été si complexes, hiérarchiques, matricielles. Mais cette complexité brouille aussi l’identité de l’entreprise et ses messages.

Le constat est sans appel. Aujourd’hui, 34 % des étudiants veulent démarrer leur carrière au sein d’une petite structure. Dans les grands groupes, 3 jeunes sur 4 prévoient de changer de société dans les deux ans. Les raisons ? La recherche de sens, de missions variées et d’une plus grande liberté. On les comprend ! À force d’ajouter de la hiérarchie et de la procédure, l’entreprise s’est muée en une figure tentaculaire au dessein illisible. Aujourd’hui, le temps passé à créer de la valeur diminue : les salariés américains estiment, par exemple, que traiter les e-mails occupe 15 % de leur temps. Or le futur de l’entreprise repose sur sa capacité à évoluer mais aussi à attirer et fidéliser les talents.

Pour y arriver, elle doit bien sûr réaliser un travail interne de fluidification. En brisant les silos et les chaînes interminables de validation, en intégrant les outils facilitateurs proposés par le digital, l’entreprise gagne en agilité et en transparence. Mais cela ne suffit pas. En parallèle, pour faire valoir ce qu’elle est et se rendre attractive, l’entreprise doit également simplifier sa communication.

Se doter d’une raison d’être, ou redéfinir le sens profond de l’organisation

Cela commence par son identité. Terminée la posture descendante de l’entreprise publiant fièrement des résultats financiers annuels et un nombre de clients. La loi PACTE de mai 2019 encourage plutôt les organisations à s’interroger sur leur raison d’être. Pas facile, mais revenir à l’essentiel représente une occasion formidable de rappeler pourquoi une entreprise existe et le sens qu’elle donne à son activité.

Dire simplement aux 87 % de salariés qui accordent de l’importance au sens de leur travail pourquoi ils se lèvent chaque matin constitue la base d’un engagement pérenne. Avec 90 % des talents qui considèrent par ailleurs important de travailler pour une entreprise transparente, communiquer clairement sur sa mission et sa vision devient une clé de l’attractivité. C’est encore plus vrai que les consommateurs plébiscitent eux aussi les entreprises franches : 71 % des Français attendent d’elles qu’elles communiquent et agissent en toute transparence.

Privilégier le « slow content », simple et basique

Quand on sait qui on est, il est plus facile de savoir où l’on va. Le chemin de la simplification se poursuit naturellement avec les messages de l’entreprise. Et là, l’objectif est d’adopter les mêmes réflexes d’agilité et de simplicité. Concrètement, cela signifie harmoniser les prises de parole mais surtout les limiter. C’est à ce prix qu’elles deviennent plus consistantes donc efficaces. Less is more.

Alors que les budgets alloués à la communication tendent à réduire comme peau de chagrin, il faut oublier « le contenu pour le contenu » et privilégier des informations rationalisées, pertinentes, personnalisées et qui s’inscrivent dans une dynamique définie. Faire place à la cohérence plutôt qu’au bourdonnement incessant.

L’entreprise vit un tournant. Intégrer et accompagner ce choc de simplification doit permettre au collectif de retrouver son efficacité et son impact. À la clé, se trouve une organisation plus fluide, mieux comprise, ancrée dans son époque et davantage capable d’affronter de nouveaux défis. Disons-le donc simplement : y’a plus qu’à. 


Pour en savoir plus sur l'agence Extreme, cliquez-ici

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.