bannière 2
bannière 2
premium1
Les personnages de Mad Men au restaurant

Non, votre boss n'est pas obligé de prendre en charge vos frais d'habillement. Vous le saviez ? Ce n'est pas le cas de 7% des Français ! 

Le 12 sept. 2018

Notes de frais : vous ne les faites probablement pas correctement !

Une étude menée par le cabinet d'expertise-comptable wity.fr revient sur les usages des Français et Françaises vis-à-vis des notes de frais. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que bien que les habitudes soient bien ancrées, elles ne sont pas toujours bonnes !

Tout le monde fait des notes de frais... Personne ne sait à combien elles s'élèvent

88% des Français et Françaises font des notes de frais dans le cadre de leur travail ! Les hommes sont d'ailleurs légèrement devant : ils sont 91% à en faire contre 85% des femmes...

Pourtant, moins de la moitié des personnes interrogées connaît le total mensuel de ses dépenses (48%) ! Quand on regarde dans le détail, lorsque les montants sont connus, il apparaît que non seulement les hommes sont plus nombreux à dépenser, mais aussi qu'ils dépensent plus. Alors que les femmes dépensent en majorité moins de 50€ par mois (42% contre 10% des hommes), les hommes dépensent en général plus de 400€ par mois (38% contre 10% des femmes) !

Les inégalités professionnelles mises en avant par les notes de frais

Dans le détail, la majorité des frais concerne - au global - les déplacements, les repas et l'hébergement. Autant de frais qui peuvent être associés à des postes à responsabilités. Les écarts qui existent entre les dépenses des femmes et celles des hommes tendent à prouver qu'ils sont, en majorité, pourvus par les hommes

On ne peut pas faire des notes de frais pour tout et n'importe quoi - ni n'importe comment

Et pourtant, les répondants ont parfois des réponses surprenantes ! Ils sont ainsi 12% à penser (à tort) que les frais de santé peuvent passer en notes de frais. 7% imaginent que c'est le cas pour les frais d'habillement, et 2% pour les frais de notaire !

Par ailleurs, si vous êtes friands des notes de frais liées aux restaurants, sachez que vous ne les faites peut-être pas correctement. La note est supérieure à 150€ ? Voilà la liste des informations et documents à fournir à votre employeur :

  • la note du restaurant
  • le motif de l'invitation
  • le nom des personnes invitées

Une fraude minoritaire, mais bien organisée

La majorité des Français serait réglo vis-à-vis des notes de frais. En revanche, ils sont 30% à avouer en abuser (34% d'hommes et 25% de femmes). Les notes qui sont le plus souvent gonflées ? Celles qui concernent les déplacements (60%, dont 81% d'hommes) ! Viennent ensuite les repas, l'hébergement, et les frais de matériel et équipement.

Autre point à noter : les femmes auraient plus tendance à perdre leurs justificatifs que les hommes (71% contre 43%). Elles admettent d'ailleurs à 65% qu'elles trouvent la gestion des notes de frais problématique. 


Méthodologie :

Enquête réalisée auprès de 10 124 personnes représentatives de la population nationale française âgées de 18 ans et plus. Sondage effectué en ligne, sur le panel propriétaire BuzzPress France, selon la méthode des quotas, durant la période du 27 août au 5 septembre 2018.Profils des personnes interrogées : 51% de femmes et 49% d'hommes répartis sur l'ensemble du territoire français. Répartition des secteurs d'activités concernés : Assistanat, Administration : 5% / BTP, Chantier, Bureau d'études : 6% / Commerce, Marketing, Vente : 16% / Conseil : 10% / Direction générale, Direction centre de profits : 7% / Informatique, Télécoms : 15% / Restauration, Tourisme, Hôtellerie, Loisirs : 14% / Santé, Social, Service à la personne : 9% / Production, Maintenance : 2% /Environnement, Aménagement : 1% / Distribution, Magasin : 4% / Gestion, Finance, RH, Comptabilité, Audit : 6% / Métallurgie, Mécanique, Aéronautique : 1% / Logistique, Achat, Stock, Transport : 2% / Agri-Agro - Agriculture, Viticulture, Pêche : 2%.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour