habillage mobile
premium 1
premium 1
shopping

French Days : l’échec du Black Friday à la française

Le 3 mai 2018

Pour concurrencer le Black Friday américain, les géants du e-commerce français ont organisé les French Days : cinq jours de promotion en ligne. Idealo dresse le bilan de la première édition de cet événement exceptionnel (ou pas).

Tous les ans, aux Etats-Unis, après la célébration de Thanksgiving vient celle, plus commerciale, du Black Friday. Une journée de soldes durant laquelle les enseignes proposent des promotions qui affolent les Américains et marquent le début des courses de Noël. Et depuis, quelques années, avec le développement du e-commerce qui ne connaît pas de frontières, cette tradition venue d’outre-Atlantique s’installe en France.

Les six plus gros site de e-commerce français - Boulanger.com, Cdiscount.com, Fnac.com et Darty.com, La Redoute.fr, Rueducommerce.fr et Showroomprivé.com – ont décidé de répliquer et d’organiser les French Days. Le principe est le même mais l’opération se déroule au Printemps.

Du 27 avril au 1er mai 2018, les Français ont donc pu voir fleurir des offres sur leurs sites marchands préférés. Mais leur engouement pour la première édition de cette opération est loin d’être comparable à celui suscité par le Black Friday en novembre dernier.

L’étude Idealo révèle que les French Days ont enregistré une légère hausse de la demande (+ 22%) alors que le Black Friday avait engendré une augmentation de 112% du trafic sur les sites de e-commerce. La fréquentation enregistrée pendant les French Days est plutôt comparable à celle du week-end de Pâques. Pire encore, le 1er mai, moment le plus fort des French Days, n’a pas réuni plus d’internautes que le week-end pascal.

Il s’agit de la première édition de l’opération et il aurait été surprenant qu’elle parvienne immédiatement à supplanter sa rivale américaine, qui a l’avantage du calendrier. Mais le manque d’enthousiasme des consommateurs pour le Black Friday à la française peut également s’expliquer par des promotions décevantes. Pendant les French Days, toutes les promotions ne se valaient pas et certaines étaient même trompeuses !

Comme lors de la version américaine, ce sont les produits hight-tech qui ont le plus attiré les consommateurs.

tableau des produits french days

Du côté des catégories de produits, les téléviseurs, les enceintes et les aspirateurs constituent le trio gagnant en termes de hausse de la demande.

tableau des catégories

Une bonne affaire pour les consommateurs puisque l’économie réalisée sur les téléviseurs était de 19,3% en moyenne, soit une économie de 274€. Les salons de jardin, de saison, ont également bénéficié de promotion de 13% en moyenne. Contre toute attente, la palme de la meilleure promotion revient aux trampolines qui ont vu leurs prix baisser de 43%.

Mais si votre rêve n’était pas de vous offrir un trampoline flambant neuf, les French Days pouvait être nettement moins intéressants. L’étude Idealo confirme une baisse des prix durant l’opération mais elle note que certains produits étaient affichés plus chers que lors de la semaine précédant le week-end du 27 avril. C’est le cas pour les lave-linges, les casques audio, les tablettes, les jeux vidéo ainsi que les produits de jardins et les jouets LEGO et Playmobil.

prix des produits French Days

Méthodologie

Analyse de la répartition du trafic sur idealo.fr entre le 1er avril et le 1er mai 2018 en prenant le 1er avril 2018 comme indice 100. Augmentation comparée à la période précédente : pour le Black Friday (17 vs 24 novembre 2017) et pour les French Days (27 avril-1er mai vs 20 au 24 avril). La popularité des produits est exprimée sous la forme d'un indice dont la base correspond à la valeur 100. L’augmentation de la demande sur idealo.fr pendant la période des French Days 2018 comparé à la période du 16 au 26 avril 2018.

Crédit Image : Getty Images

Commentaires
  • Je confirme cet article, promotions décevantes.
    Par ex sur les TV Oled, produit high tech à la mode, aucune promo. Pire certains sites annoncent des promos alors que c'est le même prix que la semaine d'avant.
    Les French Days, une fumisterie.

  • Déjà commencer par employer un terme en français aurait été plus judicieux !! Y en a marre de ces anglicismes à tout va pour avoir l’air sympa .

  • Mais oui faisons de la promo sur des produits récents et haut de gamme tel que les OLED. Tout a fait le coeur de cible des promotions....y a eu de la promo sur la bêtises visiblement... Je vois que certain on eu le caddie bien remplis

  • Effectivement, bien décevant. aussi le fait qu'il n'y ai que les plus gros sites qui participaient. Ensuite, comme dit ci-dessus, pour des promos qui se veulent bien françaises un terme plus franchouillard aurait été le bienvenue. Des promos décevantes. Comme souvent les français veulent concurrencer ou copier les Etats-Unis mais ne s'en donnent pas les moyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.