habillage
Une femme assise seule sur un escalier
© martin-dm vie Getty Images

Mauvaise nouvelle ! Après 23 ans, c’est beaucoup plus dur de se faire des amis

Le 22 mai 2019

Sur Facebook, les amis se comptent par centaines. Mais dans la vie réelle, c'est une autre histoire. Et c'est de pire en pire à mesure que les années passent.

D’après une étude menée par OnePoll auprès de 2 000 Américains, l’âge idéal pour se faire des amis est de 23 ans. Un âge qui coïncide avec l’entrée dans la vie active et la sortie de l’enseignement supérieur - la moitié des sondés indique d’ailleurs avoir des amis qui datent du lycée. Et près d’un tiers d’entre eux ont toujours des amis qui datent des bancs de la fac. C’est après que ça gâte… 

Vous pouvez toujours trouver votre best friend passé cet âge mais ça sera beaucoup plus complexe. Pour 45% des sondés, tisser de nouvelles amitiés est même considéré comme quelque chose de difficile. Près de huit Américains sur dix pensent par ailleurs qu’il est très compliqué de créer des vraies amitiés durables aujourd’hui.

Moins de sorties + timidité = pas d’amis

Pour 42% des sondés, la cause de cette solitude est la timidité. Une introversion peut-être héritée des réseaux sociaux où un clic suffit pour se faire un ami et un swipe à droite permet de trouver l’amour. Tout ça, sans bouger de son canapé. C’est là un point essentiel. La tendance étant plutôt au Netflix & Deliveroo qu’aux soirées qui durent jusqu’au bout de la nuit, les chances de sociabiliser sont amoindries. Résultat : les sondés évoquent leur difficulté à se placer dans des situations sociales ou intégrer de nouveaux cercles sociaux.

Sans être forcément victimes d’une timidité excessive, les sondés blâment aussi leurs hobbies qui ne leur permettent pas de rencontrer de nouvelles personnes. Si vous aviez encore des doutes, ce n'est pas en bingeant la dernière saison de The Handmaid’s Tale que vous allez créer des liens sociaux...

Mais Netflix n'est pas le seul coupable. Pour près d’1 Américain sur 3, ce sont les engagements familiaux qui pèsent le plus sur la construction de potentielles amitiés. Quand on sait qu’il faut 90 jours pour se faire un vrai ami, c’est sûr que ça demande du temps. Et entre le déjeuner dominical chez Mamie, les fiançailles de votre cousine et l'anniversaire de votre frère, ça ne va pas être facile.

Il y a ami... et ami…

Que ce soit donc par manque de temps, d'opportunités sociales ou par peur de sortir de sa zone de confort, les Américains ne se sont pas fait de nouvel ami depuis 5 ans en moyenne. Et encore, parmi les amis, il y a des distinctions à faire.

Les adultes interrogés entretiennent 16 relations d’amitié. Un chiffre plutôt élevé. Mais toutes ne se valent pas. Dans ce cercle intime, seulement 3 sont des amis pour la vie. Des best friends avec qui on partage (presque) tout. 5 sont des amis avec qui on s’entend bien et on aime passer du temps. On n’hésite pas à les appeler, à aller boire un verre à 2, on like tous leurs posts Insta et on prévoit même des week-ends au soleil avec eux dès l’arrivée des beaux jours. Mais ces belles histoires peuvent ne pas résister à l’épreuve du temps. Ou de la distance, puisque 63% des sondés indiquent qu’ils ont perdu de vue un ami après un déménagement. Les 8 autres amis cités sont des gens que l'on apprécie mais que l'on se voit difficilement appeler pour faire une activité en tête à tête. Bref, plutôt des potes.

Et si vous voulez quand même vous faire des amis…

Si vous voulez vous faire des amis (ou des potes) et que vous avez passé la barre fatidique des 23 ans, d’après l’étude, c’est principalement au travail qu’on noue de nouvelles amitiés. Mais ça ne vaut que si vos collègues ne sont pas trop énervants... Bon courage !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.