habillage
smirnoff

Smirnoff s’engage pour la diversité

Le 22 févr. 2017

Smirnoff présente Jeffrey Jewel, un DJ albinos, qui se lance le défi de performer en Afrique en Sud.

Smirnoff met des profils atypiques sous le feu des projecteurs, à l’occasion de sa campagne « We Are Open ». Cette fois-ci, c’est Jeffrey Jewel, DJ souffrant d’albinisme qui est à l’honneur. Dans une publicité entraînante, il raconte son histoire personnelle et sa passion pour une musique qu’il veut fédératrice.

Smirnoff "We're Open"

Musicien et mannequin, Jeffrey Jewel montre qu’il n’est pas d’obstacles insurmontables. Il explique : « J’ai toujours voulu jouer en Afrique, faire danser les gens. Mais avec mon albinisme, ça peut être dangereux dans certains pays. Quand les gens me dévisagent, je me contente de sourire ».  En effet, les albinos sont fortement exclus dans certaines régions du continent. Les persécutions vont parfois jusqu'aux meurtres...

Smirnoff confronte le problème : la firme préfère mettre en lumière ceux qui s’en sortent, malgré leurs différences, plutôt que de condamner la discrimination en elle-même. La marque n’en est pas à son coup d’essai : la société avait déjà mis Chris Fonseca à l’honneur début 2016, un danseur sourd qui explore d’autres possibilités pour vivre la musique. De la même manière, la chanteuse Nadia Theran, expliquait sa vision d’un monde sans frontières.

Dans nos smartphones, dans l’habillement ou la publicité, la diversité semble reprendre de sa superbe. La Pop Culture intègre de plus en plus la différence et l’hétérogénéité dans ses principes et pousse les marques à évoluer dans le bon sens. Et c'est tant mieux.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.