habillage
premium1
premium1
séries netflix qui ont été supprimées
© Netflix

Mais pourquoi Netflix annule nos séries préférées ?

Le 17 oct. 2019

The OA, Designated Survivor, Chambers… Netflix annule de plus en plus de séries quitte à décevoir ses abonnés. Alors que la question des audiences semble être une raison toute choisie, le youtubeur Hardisk a une autre théorie.

Non, ce n’est pas qu’une question d’audiences ! Dans une courte vidéo publiée le 16 octobre, le youtubeur expert de la vulgarisation Hardisk explique pourquoi certaines séries Netflix (The OA, Designated Survivor, Bojack Horseman et bien d’autres) sont supprimées de la plateforme, quitte à s’attirer les foudres, voire le départ, de ses abonnés.

Ce n’est pas qu’une question de vues

Selon Hardisk, les séries qui cartonnent et qui parviennent à durer – il cite notamment La casa de papel, Stranger Things et Orange is the new black – ont deux choses en commun. Évidemment, elles génèrent beaucoup d'audience, mais surtout elles provoquent de la « rétention d’abonnés ». Autrement dit : non seulement ces séries parviennent à vous scotcher à votre canapé, mais elles parviennent en plus à vous fidéliser sur le long terme.

Toute chaîne de télévision qui se respecte en fait autant. Certes. Mais Netflix a l'avantage d'avoir accès à beaucoup plus de données sur nos pratiques – quelles séries nous regardons le plus, combien de temps et de fois, en combien de temps, à quelle seconde nous décrochons...

La concurrence est rude 

Tout cela n'est pas nouveau. Ce qui l'est davantage, c'est qu'on constate que les séries disparaissent plus rapidement qu'autrefois. La raison ? Hardisk le souligne : « Netflix n’est plus tout seul ».

Amazon Prime, Apple TV, Hulu et surtout, bientôt Disney+… les concurrents se multiplient, et la plateforme ne peut plus se permettre de conserver des séries trop coûteuses – comme Sense8 – pour le seul plaisir de ses abonnés. Idem pour des séries comme Daredevil et Luke Cage, toutes deux supprimées en 2018. Propriétaire de l'univers Marvel, Disney avait noué un partenariat avec la plateforme pour qu'elle puisse jouir de l'exclusivité de diffusion de certaines productions. Une époque désormais révolue donc, puisque Disney se lance maintenant dans la guerre du streaming... 

Bref, d’ici la fin de l’année, selon La Tribune, « Netflix va donc se concentrer sur des programmes originaux forts ou des nouveautés afin de conquérir des abonnés. Courant 2019, la firme compte débourser 13 milliards de dollars pour la production de ses contenus originaux. Un chiffre qui a presque doublé en deux ans seulement. » 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.