Orelsan sur fond de flammes

Les fans d’Orelsan ont déchiffré son nouveau titre en moins de 24 heures sur Genius

Les inconditionnels du rappeur Orelsan n’ont pas attendu longtemps avant de décortiquer L’odeur de l’essence, titre sorti il y a à peine 24 heures. Et c'est sur Genius que ça se passe, un site collaboratif façon Wiki des lyrics. 

Le « titre du morceau, L'odeur de l'essence révèle une certaine possibilité de mettre le feu à un monde qui est au bord de l'incendie » . Voilà le type de commentaires que l’on peut lire sur la page Genius du dernier morceau d’Orelsan, sorti ce mercredi 17 novembre. Le titre de l'album CIVILISATION et son clip ont suscité l’engouement général sur les réseaux. Et en quelques heures, les fans les plus assidus ont scrupuleusement annoté, expliqué, analysé quasiment chacune des phases du morceau sur ce site collaboratif où les utilisateurs peuvent commenter des paroles. Avec 78 000 vues, la page Genius de L'odeur de l'essence se positionne parmi les titres les plus populaires du moment sur la plateforme, aux côtés des morceaux de Taylor Swift, Adele et Kanye West. 

Rousseau et rococo pour expliquer une punchline

Les annotations sont une mine d’or. On trouve des commentaires très lyriques et assez drôles, des infos sur la carrière d’Orelsan, des analyses politiques et littéraires bien maîtrisées. « Punchline bien sentie qui joue sur la polysémie du mot trinquer signifiant à la fois choquer le verre contre un autre avant de boire ; et subir des désagréments. Alors que le premier sens de trinquer est festif, jovial, l'utiliser dans son deuxième sens a un effet d'autant plus percutant », commente par exemple Joey-Stevens au sujet de la punchline « Les parents picolent, c'est les enfants qui trinquent ».

Certaines annotations sont accompagnées de graphiques, liens vers des articles, référence à Marx et Rousseau, et même un tableau style rococo. Certains contributeurs n’hésitent pas à s’étendre sur plusieurs paragraphes. Il est également possible de rectifier et commenter les contributions des autres. Comme le fait ci-dessous Dark Alley, en désaccord avec l’interprétation de Mydriase sur le passage « Tout le monde est sensible, tout est sensible ». 

Genius, le wiki des paroles 

C'est aussi l'occasion de (re)découvrir ce réseau étonnant qu'est Genius (auparavant Rap Genius). Ce site lancé en 2009 par trois étudiants américains, est une référence pour les amateurs de rap. L'espace s'est ouvert à d'autres styles musicaux il y a quelques années. Son fonctionnement est entre un Wikipedia et un Reddit. Sur Genius, les commentaires obtiennent des votes (pouces verts ou pouces rouges) de la communauté. Ils sont aussi validés ou rejetés par les éditeurs du site. Les règles sont assez strictes : les paraphrases ne sont par exemple pas acceptées. 

Chaque fois que vous postez une contribution, le site vous récompensent en points appelés Genius IQ.  Si les éditeurs valident la publication, vous gagnez encore plus de points. Inversement, vous en perdez s'ils la rejettent. Ces points de QI s’affichent ensuite en face du nom des participants. Plus vous avez de points, plus vous êtes reconnus comme un connaisseur. Genius tient un tableau des contributeurs les plus sachant. Le site fonctionne aussi comme un réseau social. Chaque utilisateur a une page profil à laquelle les autres peuvent s’abonner. Il peut y « Pyeong » (promouvoir) certaines annotations sur sa page. Ils peuvent aussi échanger entre eux sur différents forums et par messages privés. Simple, basique.  

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.