habillage
premium
premium
Netflix s’offre 21 films du studio Ghibli
© Studio Ghibli

Netflix s’offre 21 films du studio Ghibli

Le 20 janv. 2020

Le Voyage de Chihiro, Mon Voisin Totoro, Princesse Mononoké… en 2020, Netflix enrichit son offre avec 21 œuvres du célèbre studio japonais. De quoi réjouir les fans du monde entier tout en faisant un pied de nez à Disney qui a aussi collaboré avec le studio par le passé.

Netflix a visé juste : à partir du 1er février, la plateforme collaborera avec le studio Ghibli en diffusant une vingtaine de ses films d’animation applaudis dans le monde entier.

21 œuvres à découvrir ou redécouvrir

Le Château dans le ciel (1986), Princesse Mononoké (1997), Le vent se lève (2013)… Disponible dans le monde entier à l’exception du Japon, des États-Unis et du Canada, une sélection de 21 œuvres, des plus anciennes aux plus récentes, sera mise en ligne selon le calendrier de diffusion suivant :

  •  1er février 2020 :

Le Château dans le ciel (1986), Mon voisin Totoro (1988), Kiki la petite sorcière (1989), Souvenirs goutte à goutte (1991), Porco Rosso (1992), Je peux entendre l’océan (1993), Les Contes de Terremer (2006)

  •  1er mars 2020 :

Nausicaä de la vallée du vent (1984), Princesse Mononoké (1997), Mes voisins les Yamada (1999), Le Voyage de Chihiro (2001), Le Royaume des chats (2002), Arrietty, le petit monde des chapardeurs (2010), Le Conte de la princesse Kaguya (2013)

  •  1er avril 2020 :

Pompoko (1994), Si tu tends l'oreille (1995), Le Château ambulant (2004), Ponyo sur la falaise (2008), La Colline aux coquelicots (2011), Le vent se lève (2013), Souvenirs de Marnie (2014)

« Pour la toute première fois, ce catalogue étoffé de films du Studio Ghibli sera sous-titré en 28 langues et doublé dans près de 20 langues, annonce la plateforme dans un communiqué datant du 20 janvier. Grâce à ce partenariat, le public des régions Asie-Pacifique, Europe, Moyen-Orient, Afrique et Amérique latine pourra découvrir ou redécouvrir dans leur langue de grands classiques, dont Le Voyage de Chihiro, qui a remporté un Oscar, mais aussi Princesse MononokéArrietty, Kiki la petite sorcière, Mon voisin Totoro ou encore Le Conte de la princesse Kaguya. »

Disney coiffé au poteau

Disney qui a déjà collaboré avec le studio de Hayao Miyazaki par le passé et lançait sa plateforme de streaming en novembre 2019 n’a cette fois pas été retenu.

 « Netflix nous a offert les meilleures options. Par ailleurs, en matière de création de contenus, j’ai l’impression qu’ils soutiennent réellement les créateurs et de beaux projets », a rapporté le producteur de Ghibli Toshio Suzuki au Monde. Le studio continuera en revanche de collaborer avec Disney, mais « sur d’autres aspects », complète le producteur.

Margaux Dussert - Le 20 janv. 2020
À lire aussi
premium2
premium1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.