habillage
un alien crache à la tête d'un humain
© Netflix

« Osmosis », « Love, Death + Robots » : les nouvelles séries Netflix qui vont détrôner Black Mirror ?

Le 22 févr. 2019

Parmi les nouveautés Netflix de mars 2019, deux séries nous font déjà les yeux doux : un Black Mirror à la Française baptisé « Osmosis » et « Love, Death + Robots », anthologie animée complètement barrée produite par David Fincher. Bon appétit !

« Osmosis », Tinder de l’horreur à découvrir dès le 29 mars

Le casting n’avait pas été dévoilé mais nous en parlions déjà en 2018. « Osmosis », la nouvelle production française originale de Netflix débarquera le 29 mars sur la plateforme. Vendue comme un « Black Mirror » frenchy par beaucoup de médias, la série nous parlera d’amour, d’algorithmes et de destinées désenchantées...

Pour rappel, voici comment Netflix teasait la série dans un communiqué :

« Paris, dans un avenir proche. La technologie a franchi une dernière frontière : le décodage du véritable amour. La nouvelle application amoureuse « OSMOSIS » puise dans les données cérébrales de son utilisateur pour lui trouver le match parfait avec une précision de 100%. Le concept de l'âme sœur devient une réalité absolue. Mais y a-t-il un prix à payer pour laisser un algorithme décider de qui vous tomberez amoureux, pour toujours et à jamais ? Quand, en échange de cet amour éternel et sans fin, la technologie peut accéder aux recoins les plus profonds de votre esprit - et aux secrets les mieux gardés de votre cœur ... »

© « Osmosis » - Netflix 

Adaptée d’une mini-série diffusée sur Arte en 2015, « Osmosis » n’a pas encore dévoilé de bande-annonce mais devrait être composée de 8 épisodes d’une cinquantaine de minutes. Côté acteurs, Agathe Bonitzer (« Au bout du conte ») donnera la réplique à Hugo Becker (« Au service de la France », « Gossip Girl »…).

« Love, Death + Robots », anthologie WTF à découvrir dès le 15 mars

Très attendue par les fans de David Fincher (Seven, Fight Club, Gone Girl...) et Tim Miller (Deadpool), la série animée « Love, Death + Robots » promet d'être sacrément tordue...

Dans un communiqué, Netflix présente le synopsis suivant : « Un yaourt susceptible, des soldats lycanthropes, des robots déchaînés, des monstres-poubelles, des chasseurs de primes cyborgs, des araignées extraterrestres et des démons de l'enfer assoiffés de sang : tout ce beau monde est réuni dans 18 courts d'animation déconseillés aux âmes sensibles ».

Bref, il faut s'attendre à un vrai maelström alliant science-fiction, fantastique, horreur et comédie. À la clé, une expérience de visionnage inédite et apparemment « viscérale »...


À BINGER AUSSI :

> Netflix : ces séries documentaires qui vont vous scotcher à votre canapé

Faire l’amour en VR, fantasmer sur des hologrammes... une série imagine le futur de nos relations intimes

Margaux Dussert - Le 22 févr. 2019
habillage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.