habillage
premium1
premium1
affiche du festival atmosphères
© Festival Atmosphères

Le festival Atmosphères revient, à la croisée des sciences et du cinéma

L'ADN
Le 3 oct. 2019

Films, débats, expositions, ateliers, VR, happening participatifs... Le festival Atmosphères reprend du service du 8 au 13 octobre 2019, à Paris-La Défense et à Courbevoie. L'ADN est partenaire de l'événement. 

Cela fait 9 ans que le Festival Atmosphères a lancé sa première édition. Militant par essence, l'événement invite à questionner ce qui nous entoure et à trouver des solutions pour un monde plus écologique et solidaire, aux côtés de citoyens, d’associations, d’artistes et de scientifiques.

Le concept ? Provoquer des chocs entre l’univers du cinéma et de la science. Pour cette 9e édition, la chorégraphe Blanca Li et l’astrophysicien Jean-Pierre Bibring parraineront le festival. Sébastien Folin, Président d’honneur d’Atmosphères 21, en sera l’animateur.

Une programmation aussi variée qu'engagée

Films, débats, réalité virtuelle, expositions, ateliers, spectacles, happenings participatifs... le festival multiplie pendant 5 jours les formats de rencontres avec le public – enfants, adolescents et adultes.

Prenant l'urgence climatique à bras-le-corps, le festival interrogera lors de plusieurs tables rondes : le vivant, les théories de l’effondrement « entre déni et sidération », le rôle de la publicité dans un monde aux ressources limitées, l’avenir du tourisme ou encore de l’alimentation.

Une vingtaine de films à découvrir

Comme chaque année, une vingtaine de films faisant écho aux problématiques contemporaines seront à découvrir.

Leur projection sera suivie de débats autour du règne des plantes, des vins bio et des cépages anciens, de la résistance des femmes dans l’univers de la mode et de la confection, ainsi que de bien d'autres thèmes.

Une sélection de jeux vidéo éthiques permettra de tester de nouvelles approches environnementales et graphiques.

L’exposition photo de Stéphane Granzotto emmènera le public à la découverte des cachalots, dont l’océanographe François Sarano parlera également. L’exposition Forever Wild de l’Institut Jane Goodall donnera à voir les espèces en voie de disparition.

Nager avec des poissons au plus profond des océans ? Voler en compagnie de flamands roses ? Tout cela sera aussi possible en réalité virtuelle, avec Wild Immersion.

Afin de déclencher des vocations, les femmes scientifiques et leur contribution fondamentale à la recherche seront mises à l’honneur. L’astophysicienne Hélène Courtois sera d'ailleurs présente pour parler de son parcours au public.

En savoir plus

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.