habillage
premium1
premium1
Design fiction : un Facebook Center en 2035 ?
© Imprudence

Beauté et bien-être : quels produits utiliserons-nous en 2035 ?

Le 25 oct. 2019

Des comprimés à base d’ADN d’influenceuse, une huile pour régénérer sa peau après un séjour dans l’espace, un spa immersif pour booster son « bien-être cognitif »… flirtant entre utopie et dystopie, le studio de design spéculatif Imprudence imagine le futur de la beauté en 2035.

Après avoir eu un aperçu du mobilier du futur avec IKEA et la NASA, jeté un œil aux créations martiennes du cabinet d’architectes MAD, c’est au tour du studio de design spéculatif Imprudence d’enquêter sur le futur de nos usages. Cap sur les thèmes du corps et de la beauté cette fois. À l'aide d'un catalogue de produits futuristes, le studio entend nous « augmenter » de la tête aux pieds d'ici 2035.

« Problématiques d'identité, rapport aux autres, marchandisation du corps et logique capitaliste, enjeux de numérisation et de data... le corps cristallise énormément d'enjeux de société, explique Julien Tauvel, cofondateur d'Imprudence. Et c'est passionnant ! »

Objectif de cet e-shop futuriste ? Vulgariser la pratique du design fiction ou design spéculatif auprès du grand public et questionner notre rapport au corps... pour en imaginer d'autres.

Aperçu de ce catalogue futuriste en quelques produits.

Ecoglitter : la crème climate proof

Dans l'éventualité d'un scénario peu optimiste, cette crème vous aidera à faire face aux dérives de l'anthropocène (et à anticiper le jour où il fera 45°C à Brest).

packaging d'une crème luttant contre le réchauffement climatique

© Imprudence

E.grie : pour avoir Kim Kardashian dans la peau

Dans un monde où nos corps sont modelés par les réseaux sociaux et leurs influenceurs.euses, quoi de mieux qu'un kit de modification génomique pour muter en Kim Kardashian ou en Bella Hadid ? 

packaging rose d'un faux soin de la peau

© Imprudence

Spook : atteindre le nirvana cognitif dans un Facebook Center

Amazon s'est lancé en physique avec sa chaîne de magasins Amazon Go, Google veut construire sa smart city au Canada... les géants du numérique l'ont bien compris : ils doivent s'ancrer dans le monde réel pour subsister et infuser nos usages. Dans ce contexte, Facebook n'échappera sûrement pas à la règle, estime Julien Tauvel. « Nous vivons à l'ère de la mesure. On a d'abord quantifié nos clics, puis nos usages, maintenant notre rythme cardiaque et nos ondes cérébrales... derrière un service se cache souvent la modélisation de notre quotidien », explique ce dernier.

L'idée qu'un Facebook Center puisse un jour prendre en charge notre bien-être et nos émotions n'aurait donc rien de saugrenu. À quand le spa boosté aux réalités mixtes ? On dit merci qui ? Merci Zucky. 

© Imprudence

Public Veil : la crème de jour de Mr Robot

Avec cette crème à base d'argent, vous déjouerez la surveillance et passerez inaperçu auprès des caméras thermiques. Ce produit s'inspire du projet Stealth Wear d'Adam Harvey. Au début des années 2010, cet artiste-chercheur avait lancé une collection de vêtements et accessoires censés déjouer les techniques de surveillance d'appareils électroniques tels que les drones. 

packaging d'une crème noir

© Imprudence

Découvrir le reste du catalogue

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.